Dans tout le Canada, 300 000 travailleurs électoraux veilleront à la bonne tenue du scrutin dans 338 circonscriptions.

Les bureaux de vote prêts à tout... même à l’imprévisible

«Tous les bureaux sont prêts!» clame Guillaume Donati, qui supervise lundi 6500 préposés au scrutin dans les 404 lieux de vote de 10 circonscriptions de Québec et de Chaudière-Appalaches. Mais même Élections Canada ne peut pas tout prévoir. Comme la fois où les électeurs de Lac-Beauport ont voté à la lampe de poche!

M. Donati rit en racontant l’anecdote. Mais sur le coup, la panique était prise.

«L’une des difficultés des élections fédérales est de trouver des lieux de scrutin», établit celui qui était directeur de scrutin pour le comté de Portneuf–Jacques-Cartier lors des précédentes élections fédérales, il y a quatre ans. «Les écoles sont fermées pour les élections provinciales, mais pas au fédéral. Il faut trouver des locaux et ce n’est pas si simple.

«En 2015, à Lac-Beauport, on s’était installés au club de golf Mont-Tourbillon. Il y avait un accès pour les fauteuils roulants, tout était correct. Mais on avait visité l’endroit de jour! On ne s’était pas rendu compte que l’éclairage était plutôt... tamisé, poursuit-il en rigolant.

«Vers 16h30, les gens sur place m’ont appelé : “Il commence à faire noir!” Et on ne réussissait pas à joindre le propriétaire. Alors j’ai dit d’aller à la quincaillerie et d’acheter toutes les lampes de poche au DEL! On a fini la soirée de vote éclairés par les lampes de poche et ensuite le dépouillement aussi, parce qu’il est obligatoire de le faire sur place.»

Cette fois, M. Donati occupe le poste névralgique d’agent de liaison local. Ils sont sept au Québec pour gérer 78 circonscriptions et 32 pour les 338 comtés à travers le Canada. Il se qualifie lui-même avec humour de «tranche de jambon entre le pain d’Élections Canada et le pain de 10 directeurs de scrutin».

Lui s’occupe de toutes les circonscriptions des régions de Québec et de Beauce-Appalaches, sauf Beauport–Côte-de-Beaupré–Île d’Orléans–Charlevoix et Montmagny–L’Islet–Kamouraska–Rivière-du-Loup.

Son territoire abrite 1,1 million d’individus et environ 850 000 personnes inscrites au registre des électeurs.

24 % plus par anticipation

Mais elles n’iront pas toutes voter. Et plusieurs ont déjà voté. Dans ces 10 circonscriptions, 178 000 électeurs se sont prévalus de leur droit du 11 au 14 octobre. Une augmentation de 24 % pour le vote par anticipation dans la région, quand même moins que le bond de 30 % constaté à la grandeur du Canada.

M. Donati souligne que la région était déjà au-dessus de la moyenne nationale en 2015, de là sans doute la hausse moins marquée.

Ajoutez-y le vote par bulletin spécial possible depuis le jour du déclenchement officiel des élections, le 11 septembre. Facile de comprendre pourquoi M. Donati parle d’«un mélange de fébrilité et de fatigue», à ce stade-ci de la campagne. 

AbonnezvousBarometre

Au cours des six semaines, 7821 travailleurs d’élections auront passé sous sa gouverne. Lundi, pour ce qu’il appelle les bureaux de vote ordinaire, quelque 6500 seront au poste.

«Lundi matin, sur le nombre, c’est sûr qu’il va y en avoir qui vont être malades. Il faut contacter des remplaçants qu’on a formés et qui sont sur appel pour être sûrs d’ouvrir toutes les urnes sans exception à 9h30. C’est une obligation légale. Le lundi du vote, notre plus gros défi est d’avoir tout notre monde en place pour commencer», affirme-t-il.

On veut des jeunes

La plupart sont des retraités de l’enseignement, de la fonction publique ou de domaines connexes. M. Donati a pris sa retraite de la fonction publique fédérale il y a deux ans et demi. «Mais on a aussi des mordus de politique qui prennent congé du travail pour être avec nous lundi. Il y en a aussi qui viennent en famille et amènent leurs enfants.»

Élections Canada souhaite recruter davantage de jeunes de 16 à 25 ans. Les ados de 16 et 17 ans ont même le droit d’agir comme préposés au scrutin depuis juin, même s’ils n’ont pas droit de vote. Bien sûr, tenir les élections un jour de classe «représente un frein au recrutement» de la relève, constate M. Donati.

Au Québec, le vote se tient de 9h30 à 21h30. Sa journée commencera plus tôt et finira beaucoup plus tard, avec les 250 à 300 urnes à dépouiller sur place dans chaque circonscription, puis transportées chez chaque directeur du scrutin.

«On ferme quand toutes les urnes sont revenues. En 2015, j’avais mis la clé dans la porte à 3h de la nuit», termine celui qui suivra le tout de son poste de commande à la maison, restant toujours disponible pour ses directeurs de scrutin.

+

ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2019 EN CHIFFRES

  • 27,4 millions d’électeurs
  • 300 000 travailleurs électoraux
  • 338 circonscriptions
  • 506 bureaux locaux d’Élections Canada
  • 20 000 lieux de vote
  • 12 heures de vote à un bureau de vote les jours de vote par anticipation et le jour des élections
  • 2,1 millions de km2 superficie de la plus grande circonscription au Canada (Nunavut)
  • km² superficie de la plus petite circonscription au Canada (Toronto-Centre)
  • 81 065 nombre moyen d’électeurs par circonscription
  • 90 camions de matériel électoral envoyés partout au Canada
  • 105 140 urnes
  • 30 000 colis envoyés par messagerie
  • 35 millions de bulletins de vote imprimés
  • 400 000 trousses assemblées pour les travailleurs électoraux
  • 257 000 crayons pour marquer le bulletin de vote (soit 45 km de crayons mis bout à bout!)
  • 240 000 panneaux de signalisation pour les lieux de vote (approximativement 10 par lieu de vote)
  • 475 000 manuels pour les préposés au scrutin

+

RÉPARTITION PROVINCIALE ET TERRITORIALE DES 338 SIÈGES

  • 121 en Ontario
  • 78 au Québec
  • 42 en Colombie-Britannique
  • 34 en Alberta
  • 14 en Saskatchewan
  • 14 au Manitoba
  • 11 en Nouvelle-Écosse
  • 10 au Nouveau-Brunswick
  • à Terre-Neuve-et-Labrador
  • à l’Île-du-Prince-Édouard
  • 1 au Yukon
  • dans les Territoires du Nord-Ouest
  • 1 au Nunavut

+

LES 21 PARTIS ENREGISTRÉS

  • Alliance nationale des citoyens du Canada
  • Arrêtons le changement climatique
  • Bloc québécois
  • Parti pour la Protection des animaux du Canada
  • Parti vert du Canada
  • Nouveau Parti démocratique
  • Parti communiste du Canada
  • Parti conservateur du Canada
  • Parti de l’Héritage chrétien du Canada
  • Parti de la Coalition des anciens combattants du Canada
  • Parti libéral du Canada
  • Parti libertarien du Canada
  • Parti Marijuana
  • Parti marxiste-léniniste du Canada
  • Parti nationaliste canadien
  • Parti populaire du Canada
  • Parti pour l’Indépendance du Québec
  • Parti progressiste canadien
  • Parti Rhinocéros Party
  • Parti uni du Canada
  • Quatrième front du Canada