Le district de West Vancouver scellera les boîtes de dons de vêtements et étudie des options pour les rendre plus sûres ou les retirer, dans la foulée de la mort d’un homme le 30 décembre.

Les boîtes de dons de West Vancouver seront scellées pour éviter les tragédies

VANCOUVER — Le district de West Vancouver scellera les boîtes de dons de vêtements et étudie des options pour les rendre plus sûres ou les retirer, dans la foulée de la mort d’un homme le 30 décembre.

Dans un message publié sur son site web, West Vancouver indique que des modifications ont été apportées pour éviter qu’un accident tragique se reproduise.

Un homme de Vancouver âgé de 34 ans a été retrouvé coincé dans l’ouverture d’une boîte de dons près du parc Ambleside dimanche. Il n’a pas pu être réanimé par les ambulanciers.

Les autorités municipales demandent aux résidants de déposer leurs dons dans les friperies de l’Armée du Salut ou de contacter l’une des nombreuses organisations qui offrent un service de ramassage à domicile.

Au moins sept personnes sont mortes dans de telles boîtes au Canada depuis 2015.

Cinq de ces décès sont survenus en Colombie-Britannique, incitant des militants à les qualifier de «pièges mortels» et à exiger leur retrait immédiat ou des améliorations qui les rendraient plus sûres.