Yves-François Blanchet

Les bloquistes invitent Yves-François Blanchet à devenir leur chef

OTTAWA — Yves-François Blanchet y réfléchit encore. Mais au moins cinq des 10 députés bloquistes l’assurent de leur appui s’il se présente candidat au leadership de leur parti.

Et en chœur, les 10 députés invitent l’ancien élu péquiste à tenter l’aventure. «Le caucus du Bloc québécois voit d’un très bon œil la candidature de M. Yves-François Blanchet et l’encourage fortement à se porter candidat à la chefferie», peut-on lire dans un communiqué émis par la formation, mercredi après-midi.

Même le chef par intérim de la formation, Mario Beaulieu, n’hésite pas à annoncer son appui à M. Blanchet, révélant, du même coup, qu’il est de ceux qui ont approché l’homme pour le convaincre de revenir à la vie politique active.

Les députés Luc Thériault, Monique Pauzé, Gabriel Ste-Marie et Rhéal Fortin ont tous également annoncé qu’ils appuieront M. Blanchet, sans attendre de voir quel autre candidat pourrait se présenter dans cette course, dont l’ouverture officielle est le 14 décembre.

Pour sa part, le député de Terrebone Michel Boudrias réfléchit encore à la possibilité de se porter candidat au leadership. Il ne donne donc pas encore son appui à M. Blanchet.

Jusqu’à maintenant, un seul militant bloquiste a annoncé son intention de se porter candidat à la chefferie. Il s’agit de Christian Hébert, un agriculteur de la région de Portneuf.