Des avocats de l’Aide juridique ont manifesté devant le palais de justice de Québec, jeudi matin, pour réclamer une relance des négociations avec le gouvernement.

Les avocats de l’Aide juridique plaident pour la parité avec la Couronne

Les avocats de l’Aide juridique ont manifesté jeudi matin devant le palais de justice de Québec et dans plusieurs villes de la province, pour réclamer une relance des négociations avec le gouvernement, plus de trois ans après l’échéance de leur dernière convention collective.

Les clauses non-pécuniaires ont été réglées il a quelques mois, mais le Conseil du Trésor n’aurait jamais répondu aux offres salariales du syndicat, déposées à l’été 2015. 

Les avocats de l’Aide juridique réclament le maintien de la parité salariale avec les procureurs de la Couronne. 

«On considère que notre rôle est aussi important que le leur, fait valoir Me Nataly Baribeau, présidente du syndicat des avocats de l’Aide juridique à Québec. On défend les plus démunis de la société et c’est une clientèle très demandante.» 

Les salaires des avocats doivent rester compétitifs pour éviter les départs vers d’autres ministères ou vers la pratique privée, souligne Me Baribeau, en ajoutant que le bureau de Québec a perdu deux avocats dans le seul mois dernier. 

Aucun vote de grève n’a été pris pour l’instant.