Le Soleil
«Nous avons beaucoup de super Lunes et d’éclipses lunaires, mais ces deux phénomènes ne coïncident pas souvent avec une Lune bleue», explique Jason Aufdenberg, professeur d’astronomie en Floride. Sur la photo, une super lune croquée en novembre 2016.
«Nous avons beaucoup de super Lunes et d’éclipses lunaires, mais ces deux phénomènes ne coïncident pas souvent avec une Lune bleue», explique Jason Aufdenberg, professeur d’astronomie en Floride. Sur la photo, une super lune croquée en novembre 2016.

Les astres sont alignés pour une «super Lune bleue de sang»

Jean-Louis Santini
Agence France-Presse
Un rendez-vous céleste rare marquera le 31 janvier, lorsqu’une éclipse lunaire totale se produira au moment d’une pleine Lune «bleue», alors même que notre satellite naturel sera presque au plus près de la Terre, produisant ce que les astronomes appellent la «super Lune bleue de sang».