Le Soleil
Le phénomène d’accaparement des terres agricoles prend de plus en plus d’ampleur au Québec.
Le phénomène d’accaparement des terres agricoles prend de plus en plus d’ampleur au Québec.

Les agriculteurs sonnent l'alarme contre un géant montréalais

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
RIMOUSKI — La Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) du Bas-Saint-Laurent s’insurge devant un phénomène de plus en plus inquiétant : l’accaparement des terres agricoles. Pour l’UPA, il est urgent que Québec presse le fonds de solidarité FTQ et la Caisse de dépôt et de placement du Québec de retirer ses investissements dans l’entreprise Pangea de Montréal, un géant qui ne cesse de mettre la main sur de grandes superficies dans différentes régions du Québec.