Les actualités express

Un présumé trafiquant arrêté après deux semaines de recherches
Nicolas Boudreau-Lapierre, un présumé trafiquant de stupéfiants de 19 ans recherché par la Sûreté du Québec depuis deux semaines, a été arrêté, vendredi, dans le secteur de Rivière-du-Loup. Jeudi, la Sûreté du Québec du poste MRC de Rimouski-Neigette avait demandé l'aide de la population pour retrouver celui sur qui pesaient plusieurs mandats d'arrestation depuis le 25 juin. Il comparaitra au palais de justice de Rimouski, lundi, pour des accusations de trafic de stupéfiants, bris de probation et bris d'engagement.  Guillaume Piedboeuf
***
Le NPD-Québec élira un nouveau chef en janvier
Le Nouveau Parti démocratique du Québec (NPD-Québec) choisira son nouveau chef le 21 janvier 2018, soit neuf mois avant la tenue des prochaines élections québécoises. Cette première course à la direction est une nouvelle étape pour ce parti qui aspire à faire élire ses premiers députés à l'Assemblée nationale lors de la prochaine élection générale. Celle-ci doit avoir lieu au plus tard le 1er octobre 2018. Le NPD-Québec veut mettre sur pied des associations régionales, notamment dans des circonscriptions de Québec, de Chaudière-Appalaches, de la Montérégie et de l'Outaouais. Son exécutif est passé de 4 à 11 membres lors de l'assemblée générale du parti tenue à la fin du mois d'avril. La course à la direction débutera le 1er septembre. La période de mise en candidature se terminera le 20 octobre.  La Presse canadienne
***
Immeubles abandonnés : amendes plus salées
La Ville de Québec s'attaque au portefeuille des propriétaires négligents pour les forcer à rénover leurs immeubles abandonnés. Grâce aux nouveaux pouvoirs obtenus du provincial, l'administration municipale augmente les amendes qu'elle imposera en vertu de son Règlement sur la salubrité des bâtiments et des constructions. Ainsi, une personne qui ne soignerait pas bien son actif bâti pourrait maintenant écoper une amende allant de 1000 $ à 10 000 $ pour une première infraction si elle ne corrige pas le tir. Si le propriétaire est une entreprise, la sanction oscillera entre 2000 $ et 10 000 $. Des montants qui doubleront en cas de récidive. Comme auparavant, un propriétaire qui serait particulièrement récalcitrant pourrait recevoir un avis d'infraction quotidien, ce qui ferait grimper rapidement la facture.  Baptiste Ricard-Châtelain
***
Battus par d'autres enfants, deux petits Autochtones se remettent de leurs blessures
Un garçon de trois ans et son frère de cinq ans d'une communauté autochtone du Québec se remettaient, vendredi, après avoir été vraisemblablement battus par un groupe d'enfants.  Le grand chef de la Première Nation atikamekw, Constant Awashish, a indiqué que les deux garçons auraient été attaqués par d'autres enfants à un parc de la communauté de Manawan, plus tôt cette semaine.
Les deux présumées victimes auraient été battues par deux ou trois autres garçons un peu plus âgés, a relaté le grand chef en entrevue téléphonique. Les garçons ont été transportés en hélicoptère à l'hôpital après qu'un membre de la famille eut interrompu l'incident et appelé les secours, a-t-il ajouté. Le plus vieux des deux a reçu son congé après avoir été transporté à Joliette. Le plus jeune, qui avait des blessures plus graves, était toujours soigné dans un hôpital de Mont­réal. Mais il va bien, et il devrait sortir de l'hôpital au début de la semaine prochaine, a assuré le grand chef.  La Presse canadienne