Les actualités express

Retour de la Grande Tablée
La Grande Tablée est de retour sur la place de l'Université-du-Québec, dans Saint-Roch.
La Grande Tablée, table de pique-nique artistique de 42 places, est de retour sur la place de l'Université-du-Québec, dans Saint-Roch. Le meuble-oeuvre d'art avait trôné tout l'été 2016 au même endroit. Mais son avenir était incertain. Le fondateur du Groupe Sushi Taxi, Christian Genest, l'avait conçue comme un legs pour redonner à la ville qui a vu naître l'entreprise qu'il a depuis vendue. Le propriétaire actuel de la bannière, Emmanuel Thieblin, a poursuivi dans la même optique; il vient de céder la table à la Ville de Québec. La municipalité s'engage à l'installer au moins au cours des trois prochains étés.  Baptiste Ricard-Châtelain 
***
Strateco en appel
La minière Strateco en appellera du jugement qui lui a refusé toute compensation du gouvernement du Québec après l'avortement de son projet de mine d'uranium dans le nord du Québec. Strateco, ancienne vedette du Plan Nord, réclamait près de 200 millions $ en dommages parce que le ministère de l'Environnement a émis en 2013 un moratoire sur tous les projets d'exploration et d'exploitation de mines d'uranium. Le juge Denis Jacques de la Cour supérieure a estimé que la décision ministérielle avait été prise de bonne foi et que Strateco connaissait les risques. Par voie de communiqué, le président et chef de la direction de l'entreprise minière, Guy Hébert, estime avoir «de sérieux motifs pour faire appel», ajoutant qu'il «entend continuer à défendre les intérêts de ses actionnaires et de l'industrie minière du Québec.»  Isabelle Mathieu
***
Arrestations de présumés trafiquants de stupéfiants dans le Bas-Saint-Laurent
Des perquisitions et des arrestations en lien avec le trafic de stupéfiants ont lieu mercredi à Rimouski. L'opération regroupant environ 35 policiers vise à mettre fin aux activités de revendeurs de rue de cocaïne, de méthamphétamine et de cannabis à Rimouski. Quatre perquisitions ont été effectuées. Vers 8h, cinq suspects avaient été arrêtés et des arrestations ultérieures étaient prévisibles. Les accusés doivent comparaître en cour plus tard en journée au Palais de justice de Rimouski pour faire face à différents chefs d'accusation en matière de trafic de stupéfiants. L'opération policière est réalisée par des agents de la Sûreté du Québec (SQ) du poste de la MRC de Rimouski-Neigette et du Service des enquêtes sur les crimes majeurs.  La Presse canadienne