Le Soleil
Encore aujourd’hui, les répartiteurs du 911 doivent demander à l’appelant où il se trouve exactement. Et ne peuvent recevoir de photos et vidéos des événements, des suspects.
Encore aujourd’hui, les répartiteurs du 911 doivent demander à l’appelant où il se trouve exactement. Et ne peuvent recevoir de photos et vidéos des événements, des suspects.

Lentement vers un 911 adapté aux cellulaires à Québec

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
La Ville de Québec lance, tranquillement, les travaux d’implantation du futur «911 de prochaine génération» qui sera compatible avec les cellulaires. Un service qui sera déployé d’ici environ trois, quatre ans… si tout va bien.