Manifestation de la FIQ, cet été à Montréal
Manifestation de la FIQ, cet été à Montréal

Legault annonce une deuxième entente de principe sur les clauses normatives avec la FIQ

Lia Lévesque
La Presse Canadienne
La FIQ est parvenue à une deuxième entente de principe sur les clauses normatives avec Québec et, espère-t-elle, cette fois sera la bonne.

C’est le premier ministre François Legault lui-même qui l’a confirmé en premier, mardi en fin d’après-midi.

Les déléguées de la Fédération interprofessionnelle de la santé étaient réunies pour une instance qui était déjà prévue et qui était toujours en cours à l’heure du souper.

La Presse Canadienne a néanmoins pu apprendre que les déléguées de la FIQ avaient cette fois approuvé l’entente de principe «à forte majorité».

Une première entente de principe sur les clauses normatives était intervenue le 23 novembre dernier, mais elle avait été rejetée par les déléguées dans les heures qui avaient suivi.

Les parties étaient revenues à la table de négociation tout récemment.

L’entente est dite «sectorielle»; elle ne porte donc pas sur les salaires, qui relèvent des négociations intersectorielles. La FIQ mène ses négociations intersectorielles en alliance avec l’APTS, l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux.

L’entente de principe porte donc sur les conditions de travail, particulièrement la charge de travail des infirmières, infirmières auxiliaires et autres professionnelles en soins membres de la FIQ.

La FIQ en représente 76 000 dans l’ensemble du Québec.