Le Soleil
Au départ, les enseignants ne devaient pas être forcés à donner le cours; d’autres intervenants, comme des travailleurs sociaux, pouvaient aussi le dispenser. Il appartenait aux écoles de déterminer le moment et la manière pour offrir ces cours.
Au départ, les enseignants ne devaient pas être forcés à donner le cours; d’autres intervenants, comme des travailleurs sociaux, pouvaient aussi le dispenser. Il appartenait aux écoles de déterminer le moment et la manière pour offrir ces cours.

L’éducation à la sexualité «ne passe pas» auprès des enseignants, tranche la FSE

Caroline Plante
La Presse Canadienne
«Ça ne passe pas.» Dur constat que fait la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE), neuf mois après le retour du cours d’éducation à la sexualité dans les écoles primaires et secondaires du Québec.