L’éclosion de COVID-19 qui a pris naissance dans une unité du Centre hospitalier régional du Grand Portage de Rivière-du-Loup poursuit sa progression avec un nouveau cas qui s’est déclaré dimanche.
L’éclosion de COVID-19 qui a pris naissance dans une unité du Centre hospitalier régional du Grand Portage de Rivière-du-Loup poursuit sa progression avec un nouveau cas qui s’est déclaré dimanche.

L’éclosion progresse à l’hôpital de Rivière-du-Loup

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
L’éclosion de COVID-19 qui a pris naissance dans une unité du Centre hospitalier régional du Grand Portage de Rivière-du-Loup poursuit sa progression avec un nouveau cas qui s’est déclaré dimanche, ce qui porte le total de personnes infectées à 12, tant des employés que des patients.

«La situation fait l'objet d'une étroite vigie», précise l’adjointe aux relations avec les médias du Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, Sylvie Lamontagne. 

Dimanche, le CISSS fait état de dix nouveaux cas qui s’ajoutent à son total régional qui s’établit maintenant à 360 cas, dont trois qui nécessitent une hospitalisation. Trois des nouveaux cas proviennent de La Matanie et sept autres de la MRC de Rivière-du-Loup, qui demeure l’épicentre de la pandémie au Bas-Saint-Laurent avec un total de 155 cas. 

De l’ensemble des personnes qui ont contracté le virus au Bas-Saint-Laurent, 276 d’entre elles sont rétablies et trois en sont décédées. Dans la journée de samedi, 326 tests de dépistage ont été menés sur le territoire du Bas-Saint-Laurent.