La responsable régionale d’Expedia pour le marché de Québec, Floriska Mustière

Le tourisme international en plein essor à Québec, selon Expedia

L’entreprise américaine Expedia, qui gère plusieurs agences de voyages en ligne, estime que la tendance à la hausse du tourisme international à Québec notée au cours des dernières années ne semble pas près de s’estomper et conseille à ses clients de viser davantage cette clientèle.

Expedia tenait jeudi son forum de marché annuel avec les hôteliers de Québec. Les gestionnaires de marché de la ville de Québec Laurence Perras et Alex Yasenza et la responsable régionale d’Expedia pour le marché de Québec, Floriska Mustière, ont tous constaté que la clientèle internationale était beaucoup plus présente dans la capitale avec des hausses marquées de 95 % pour les touristes mexicains et brésiliens au cours de 2018. Les marchés traditionnels des États-Unis et de la France demeurent tout de même les deux plus importants.

«Le retrait des visas joue beaucoup dans l’augmentation du nombre de touristes mexicains et pour ce qui est des Brésiliens, ils voyagent tout simplement beaucoup plus, et pas seulement au Canada», indique Mme Mustière, ajoutant que le nombre de visiteurs de la Corée du Sud est toujours en hausse également, propulsé par la série télé Goblin: The Lonely and Great God, dont certaines scènes ont été filmées à Québec.

«Même pour le Festival d’été de Québec, et on note la même tendance pour Osheaga à Montréal, on a noté l’an dernier une baisse du nombre de voyageurs du Canada [baisse de 15 % des réservations d’hôtels], mais une hausse du nombre de voyageurs internationaux [hausse de 30 % des réservations] pendant l’événement. Pour Québec, la proximité du Sommet du G7 a amené plusieurs visiteurs internationaux à voyager ici durant l’été et le taux de change avantageux a aussi donné un coup de pouce», poursuit la responsable régionale d’Expedia.

Tendance appelée à se répéter

Selon elle, les deux bonnes années touristiques que vient de vivre la capitale ne sont pas une anomalie, mais plutôt une tendance appelée à se répéter. «Québec vient de vivre deux années exceptionnelles avec une croissance des recettes touristiques de 5,9 % en 2017 et 4,9 % en 2018 et on recommande donc aux hôtels d’avoir des stratégies plus longtemps à l’avance pour aller chercher les clients internationaux qui voyagent différemment, entre autres en offrant des promotions sur des séjours de longue durée», souligne-t-elle. La température instable du dernier été avait cependant forcé plusieurs hôteliers à déployer des stratégies en ligne pour attirer des visiteurs à la dernière minute.

En ligne, le prix demeure d’ailleurs toujours le nerf de la guerre pour les hôteliers puisqu’il est le facteur le plus souvent évoqué par les clients dans leur choix d’hôtel. Par contre, les notes laissées par les clients ont aussi un rôle à jouer puisqu’une bonne part serait prête à payer plus cher pour un établissement ayant une meilleure évaluation. «En fait, 72% des consommateurs accordent même plus de valeur aux notes des clients qu’à la marque», a fait remarquer Laurence Perras dans son allocution. Plus les notes laissées par les clients sont élevées, plus les hôteliers pourraient ainsi réussir à aller chercher un prix plus élevé pour leurs chambres.