Le rodéo du Stampede de Calgary se terminait dimanche.

Le Stampede de Calgary rebaptise son «Village indien»

CALGARY — Le Stampede de Calgary rebaptise son exposition annuelle de culture autochtone, jusqu’à présent désignée comme «le Village indien».

L’organisation en a fait l’annonce dimanche, journée de clôture du rodéo de cette année.

Le village de plusieurs dizaines de tipis sera dorénavant nommé «Le camp d’Elbow River».

Le chef de la direction du Stampede, Warren Connell, a expliqué dans un communiqué que cette initiative a été menée par les propriétaires des tipis avec l’appui de l’organisation. Les propriétaires avaient le dernier mot, a-t-il tenu à souligner.

Le porte-parole de leur regroupement, Michael Meguinis, soutient pour sa part que l’ancien nom ne l’avait jamais incommodé, mais puisqu’il heurte certaines personnes, il était temps de le corriger.

Ce changement est entré en vigueur dès dimanche, peu avant la cérémonie de clôture du camp — une attraction du Stampede depuis plus de 100 ans.