Le sport organisé dans l’enfance lié à une meilleure santé émotive chez les ados

Stéphanie Marin
La Presse Canadienne
MONTRÉAL — Pour les jeunes enfants, le fait de participer à des sports organisés de façon continue est lié à une meilleure santé émotionnelle lorsqu’ils atteignent l’âge de 12 ans, conclut une récente étude menée sur de petits Québécois.