Maude Petel-Légaré est récipiendaire d’une bourse de la Caisse de dépôt et placement du Québec et Mylène Moisan a reçu le prix Entête au tout premier gala des Grands Prix du journalisme qui se déroulait dimanche soir.
Maude Petel-Légaré est récipiendaire d’une bourse de la Caisse de dépôt et placement du Québec et Mylène Moisan a reçu le prix Entête au tout premier gala des Grands Prix du journalisme qui se déroulait dimanche soir.

Le Soleil se distingue au gala des Grands prix du journalisme

Valérie Gaudreau
Valérie Gaudreau
Rédactrice en chef
MONTRÉAL — La sensibilité et la plume de Mylène Moisan lui ont permis de remporter le prix En-tête, qui récompense un texte sur la santé mentale au travail pour sa chronique «Au moins j’aurai sauvé des vies», remis dimanche soir à Montréal lors du tout premier gala des Grands prix du journalisme.