Pour une deuxième fois, le Saaremaa a connu un impact avec le quai de Godbout. Photo tirée de Facebook
Pour une deuxième fois, le Saaremaa a connu un impact avec le quai de Godbout. Photo tirée de Facebook

Le Saaremaa heurte encore le quai de Godbout

Steeve Paradis
Steeve Paradis
Collaboration spéciale
BAIE-COMEAU — La Société des traversiers du Québec (STQ) a encore des maux de tête en lien avec la desserte maritime entre Matane et la Côte-Nord. Cette fois, c’est le Saaremaa qui a heurté le quai de Godbout, à son arrivée au village ce vendredi matin vers 10 h 15.

Des résidents de la localité disent avoir entendu le bruit causé par l’impact entre le navire et l’infrastructure. La STQ n’a pas encore commenté, mais a publié un bref communiqué pour indiquer que les traversées de 11 h et de 14 h sont annulées «en raison d’une situation hors de notre contrôle». La traversée de 17 h sera réévaluée «en fonction de l’évolution de la situation».

Sur la page Facebook de la traverse, la STQ assure que les passagers et membres d’équipage n’ont pas été blessés dans ce nouvel accident. L’organisation, qui assure avoir commencé son enquête sur cet autre incident, ne compte pas faire plus de commentaires pour l’instant.

Rappelons que le Saaremaa a déjà heurté la rampe du débarcadère de Godbout en septembre 2019, à la suite d’une mauvaise manœuvre. La même année, l’Apollo, de triste mémoire, avait aussi approché le quai de Godbout d’un peu trop près.