Le RTC achète trois terrains

Le conseil d'administration du Réseau de transport de la Capitale (RTC) a autorisé mercredi l'achat de trois terrains qui permettront d'aménager deux stationnements incitatifs et une station tempérée.
Le premier terrain, dont la valeur est de 2,9 millions $, fait partie du site de l'ancien zoo de Québec, sur la rue de la Faune. Il y a déjà un Parc-O-Bus dans le secteur, mais les quelque 200 places ne suffisent pas. Le nouvel espace, acquis de la SÉPAQ conjointement avec la Ville de Québec, permettra un déménagement du stationnement incitatif, mais aussi d'autres usages à déterminer. «C'est plus grand que ce qu'on a besoin», note Rémy Normand, président du RTC.
Le deuxième terrain est situé à l'angle des boulevards Bastien et Robert-Bourassa. Il appartenait au ministère des Transports, qui l'a classé excédentaire en 2013. Sa valeur a été établie à 2,9 millions $. Il servira aussi de stationnement incitatif. «Il y a beaucoup de demande dans le secteur nord-ouest», indique M. Normand. Le nombre de cases sera ajusté à la demande au fur et à mesure. 
Le dernier achat (140 000 $) concerne une parcelle au coin nord-ouest de l'intersection 41e rue/1ere avenue, où il y a beaucoup de montées et de descentes. Une station tempérée doit y être construite dans l'année «pour améliorer le confort de la clientèle». Un appel d'offres sera lancé bientôt. 
À noter que le gouvernement provincial devrait rembourser environ 75 % de ces investissements. 
Par ailleurs, le RTC a annoncé qu'il poursuivait le déploiement de son système d'information Nomade en temps réel. À partir de samedi, les usagers de tous les parcours Métrobus pourront entendre l'annonce de la destination avant de monter à bord de l'autobus. À l'intérieur, les prochains arrêts seront annoncés de façon sonore et visuelle. Selon M. Normand, la technologie, disponible sur les parcours 802 et 803 depuis novembre, fonctionne bien et peut donc être étendue.