Un pan de la route 341 à Rawdon, dans Lanaudière, a été emporté par les inondations.

Le résumé de la dernière semaine

Vous avez manqué de temps pour tout lire et tout voir cette semaine? Voici ce qui a retenu l'attention de La Presse canadienne.
Donald Trump lance une triple attaque économique envers le Canada
De son bureau ovale à la Maison-Blanche, le président américain s'est plaint jeudi des échanges commerciaux avec le Canada dans trois secteurs: le bois d'oeuvre, l'énergie et les produits laitiers. Dans sa sortie la plus virulente jusqu'à maintenant contre son voisin du nord, il a même dit qu'il ne pouvait laisser le Canada ou qui que ce soit d'autre «profiter de la situation». Le président a indiqué qu'il en aurait plus long à dire au sujet de la renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) d'ici quelques semaines, mais a laissé entendre qu'entre-temps, il allait durcir le ton. Mardi, au Wisconsin, il avait promis aux producteurs laitiers de cet État de revoir les accords commerciaux «injustes» avec le Canada.
De son côté, le premier ministre Justin Trudeau a rappelé jeudi que les États-Unis, comme bien d'autres pays, subventionnent leur industrie laitière et agricole à hauteur de plusieurs millions de dollars - si ce n'est de milliards. M. Trudeau a promis de continuer à protéger le système de gestion de l'offre.
Le niveau d'eau monte - et monte dans certaines régions du Québec
Jeudi, la Ville de Rigaud, en Montérégie, a déclaré l'état d'urgence et ordonné l'évacuation de quelque 150 résidences dans un secteur à risque d'être inondé par les rivières Rigaud et des Outaouais. Vendredi, la municipalité de Pontiac, en Outaouais, a aussi dû le décréter. Dans les secteurs de Laval, de Montréal, de Lanaudière et des Laurentides, le niveau d'eau était plus élevé cette semaine que par les années passées: le directeur régional de la sécurité civile et des incendies pour ces régions disant même croire lundi qu'il fallait remonter à 2008 pour voir une situation d'une telle ampleur. Parmi bien d'autres villes touchées par les crues, notons qu'à Sainte-Marie, en Beauce, les fortes pluies ont provoqué le débordement de la rivière Chaudière, et des rues ont été fermées. À Rawdon, dans Lanaudière, une partie de la route 341 s'est affaissée en raison des inondations.
Panique sur les Champs-Élysées
Un homme a ouvert le feu jeudi soir sur cette légendaire artère de Paris, tuant un policier et faisant trois blessés: deux autres policiers et une touriste. L'assaillant a tenté de prendre la fuite à pied avant d'être abattu par la police. Les autorités françaises traitent cette attaque comme un acte terroriste. Plusieurs médias français ont annoncé qu'elle avait été revendiquée par l'organisation djihadiste Daech (le groupe armé État islamique) sur ses organes de propagande. L'attaque est survenue à moins de 48 heures du scrutin du premier tour de l'élection présidentielle, qui a lieu dimanche.
Carey Price et ses coéquipiers tenteront de forcer la présentation d'un septième match en battant les Rangers, samedi au Madison Square Garden.
Fin de semaine sous tension pour le Canadien
Les partisans du Tricolore sont sur les dents depuis jeudi. Les Rangers de New York l'ont emporté ce soir-là 3-2, ce qui leur a permis de prendre les devants en séries éliminatoires par le compte de 3-2 également. Ils avaient auparavant défait les hommes de Claude Julien mardi avec deux buts contre un. Si les Rangers l'emportent samedi en ce sixième match, le Canadien devra dire adieu à son rêve de Coupe Stanley. La partie sera disputée au Madison Square Garden de New York.
Plus de 150 ans de prison pour les trois meurtriers d'une jeune Québécoise à San Francisco
La jeune femme âgée de 23 ans a été retrouvée morte en octobre 2015. Jeudi, les trois personnes sans-abri reconnues coupable de son meurtre ont reçu respectivement des peine de 100, 50 et 15 ans de prison. Audrey Carey, qui résidait à Saint-Jean-sur-Richelieu, en Montérégie, faisait du camping au parc Golden Gate lorsqu'elle a été assassinée. Elle séjournait dans la région pour assister à un festival de musique. Elle s'était liée d'amitié avec le trio qui l'a ensuite volée avant de l'assassiner.
Le clip de la semaine 
Le président américain Donald Trump s'en est pris non pas une, mais deux fois au Canada cette semaine. Première salve: mardi au Wisconsin, il a promis aux producteurs laitiers de cet État de revoir les accords commerciaux avec le Canada, accords qu'il a qualifiés d'«injustes». Puis jeudi, il a en rajouté: en plus des produits laitiers, il s'est plaint des échanges commerciaux sur l'énergie et le bois d'oeuvre.
«It's very, very unfair. It's another typical one-sided deal against the United States. And it's not gonna last for long» - Donald Trump
(Traduction: C'est très, très injuste. C'est le genre d'accord typiquement partial, contre les États-Unis. Et ça ne durera pas.)