Le Soleil

Le réchauffement pourrait coûter 80 millions d'emplois d'ici 2030 selon l'ONU

Agence France-Presse
GENÈVE — Avec le réchauffement climatique, l'augmentation du stress thermique dans l'agriculture et d'autres secteurs industriels devrait se traduire par une perte de productivité équivalant à 80 millions d'emplois d'ici 2030, a averti lundi l'Organisation internationale du travail de l'ONU.