Une vingtaine de citoyens de Saint-Sauveur ont démantelé à la main une portion d’un stationnement asphalté de la rue Saint-Vallier Ouest.
Une vingtaine de citoyens de Saint-Sauveur ont démantelé à la main une portion d’un stationnement asphalté de la rue Saint-Vallier Ouest.

Le quartier Saint-Sauveur aura plus de verdure [PHOTOS]

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
Gants, brouettes et météo digne de l’été indien. Voilà de quoi ont eu besoin samedi une vingtaine de citoyens de Saint-Sauveur pour démanteler à la main une portion d’un stationnement asphalté de la rue Saint-Vallier Ouest.

Lors d’étés particulièrement chauds comme celui qui vient de se terminer, les températures au centre-ville peuvent atteindre des sommets à cause des îlots de chaleur. Pour lutter contre le phénomène, des bénévoles ont participé à l’activité de dépavage organisée dans le cadre du projet Sous les pavés.  

De la verdure remplacera environ 180 mètres carrés de l’ancien espace bétonné.  

«Le réaménagement du site permettra de lutter contre le phénomène d’îlot de chaleur urbaine en plus d’offrir un espace convivial aux usagers et usagères», explique Guillaume Béliveau-Côté, porte-parole du Comité des citoyens et des citoyennes du quartier Saint-Sauveur. 

L’espace situé au 1059, rue Saint-Vallier Ouest devrait devenir plus vert le 3 octobre prochain, si les mesures sanitaires en vigueur permettent toujours la tenue de l'événement. En plus de compter des arbres et de la végétation une fois terminé, le site sera aussi agrémenté de bancs pour s'y asseoir et de bacs de compost. 

L'initiative suscite le bonheur des citoyens, observe M. Béliveau-Côté. Samedi, seulement 25 bénévoles ont pu prendre part à l'activité de dépavage afin de respecter les règles de la Santé publique, mais il estime qu'autrement, au moins 30 à 40 personnes auraient pu se joindre.

«Ça démontre que c'est un projet pertinent dans un secteur comme Saint-Sauveur», mentionne-t-il.

Sous les pavés encourage la déminéralisation à la main et de manière participative des espaces publics et à vocation communautaire. À Québec, le projet pilote est déployé dans Saint-Sauveur et Saint-Roch, sur la rue du Roi par la Ville de Québec. Ce dernier a toutefois dû être reporté à l'an prochain, en raison de la crise sanitaire. 

La Ville doit étudier la possibilité que d’autres initiatives puissent éventuellement être développées sur le territoire.