Stéphane Roy était jeudi matin à bord d'un hélicoptère Robinson R44 avec son fils

Le président de Savoura et son fils disparus en hélicoptère

Le président de l'entreprise québécoise Savoura, Stéphane Roy, et son fils âgé de moins de 18 ans manquent à l'appel à la suite d'un vol en hélicoptère dans le nord du Québec.

Savoura a indiqué que tout était «mis en oeuvre pour qu'ils soient retrouvés sains et saufs».

Dans un bref communiqué, il est mentionné que M. Roy est un pilote d'expérience «qui a à son actif de nombreuses heures de vol sur ce type d'appareil, un hélicoptère R44».

«Il est trop tôt à ce stade-ci pour formuler des hypothèses», ajoute-t-on.

Un porte-parole de l'entreprise de tomates de serre a affirmé qu'ils étaient partis à la pêche mercredi matin, parlant d'un «silence radio» depuis jeudi matin.

La direction de l'entreprise est en communication avec la Sûreté du Québec, qui est en lien avec les Forces armées canadiennes. Des recherches sont effectuées par les Forces armées.

Selon les indications de la Sûreté du Québec, les recherches s'effectueraient entre le territoire de Lac-De La Bidière et Sainte-Sophie, dans les Laurentides.

Le porte-parole de la SQ, Claude Denis, a indiqué que le corps policier avait été avisé peu avant 10 h par «des membres d'une famille que deux personnes manquaient à l'appel dans la région de Parent».

«Selon les premières informations, quatre personnes étaient parties, dont deux en hélicoptère et deux en hydravion dans un chalet à Lac-De La Bidière. Ces personnes devaient revenir hier (mercredi)», a affirmé M. Denis.

Les deux occupants de l'hélicoptère sont toujours manquants, tandis que les occupants de l'hydravion sont arrivés à bon port, a-t-il ajouté.

«Si des personnes ont vu ou entendu un hélicoptère en détresse entre le secteur de Parent et Sainte-Sophie, elles peuvent communiquer avec le 911», a affirmé le porte-parole de la SQ.