La salle de spectacle doit être prête d'ici mercredi, alors que débute ce soir-là la comédie musicale «Saturday Night Fever». D’ailleurs, la Ford Fairlane qui est l’un des éléments de décor du spectacle a fait son entrée sur la scène jeudi.

Le «petit miracle» du Capitole

Ça peut sembler incroyable quand on visite le chantier qu’est encore le Capitole de Québec, mais la mythique salle de spectacle rouvrira ses portes dans moins d’une semaine, plus précisément le 27 juin. Et le propriétaire des lieux, Jean Pilote, est plus que fébrile après six mois d’inactivité pour cause de rénovations.

«C’est un petit miracle, ce qui s’est fait en si peu de temps», a-t-il déclaré lors d’une visite destinée aux médias jeudi après-midi. En effet, les travaux ont «techniquement» commencé le 7 janvier, mais, dans les faits, c’est le 15 février que le chantier de cet ambitieux projet de rénovation et d’agrandissement évalué à 45 millions $ a été lancé.

D’ici mercredi donc, tous les plâtres de la salle de spectacle auront été restaurés, tout aura été repeint, le système d’éclairage aura été refait avec des diodes électroluminescentes (DEL), la moquette et les banquettes auront été remplacées. Il le faudra, puisque c’est ce soir-là que débute la comédie musicale Saturday Night Fever. D’ailleurs, la Ford Fairlane qui est l’un des éléments de décor du spectacle a fait son entrée sur la scène jeudi, transportée par un camion avec bras de levage plutôt que par une grue en raison de la grève des grutiers. Des loges temporaires ont aussi été aménagées pour les artistes en attendant les nouvelles loges permanentes, plus nombreuses et plus vastes.

Restaurant et hôtel

Pour la réouverture du restaurant Il Teatro, il faudra cependant attendre le 4 juillet. «On ne change pas une recette gagnante, alors on a essayé d’en garder l’esprit en conservant les mêmes couleurs et le même menu, avec un petit ajout: de la pizza!» souligne Jean Pilote. Le restaurant se déclinera toutefois dorénavant sur deux étages, passant de 80 à 160 places. À la fin du mois d’octobre, quatre salons thématiques s’ajouteront au deuxième étage avec comme thèmes les arts qui ont marqué l’histoire du Capitole: le cinéma, le théâtre, les spectacles de variétés et l’humour. 

Le 20 juillet, la nouvelle terrasse sera prête à accueillir les convives et à la fin du mois d’octobre, toute la partie avant du complexe devrait être complétée. L’hôtel, qui déménage dans la section Nord-Est, où était autrefois situé le stationnement, sera pour sa part prêt au début du mois de juin 2019, soit presque en même temps que le nouveau voisin du Capitole, le Diamant de Robert Lepage.

L’hôtel, qui fera neuf étages, comptera dorénavant 108 chambres et son hall d’entrée se situera où est actuellement situé le toit du bâtiment. L’hôtel inclura également des salles de réunion et une nouvelle salle, baptisée la Rotonde, pour les spectacles, les réceptions et les banquets qui se transformera en petite boîte de nuit les vendredis et samedis soir.

Déconstruire pour reconstruire

«C’est un projet ambitieux et complexe qui, je pense, va être fabuleux. C’est particulier, car, quand j’ai acheté en 1990, on a tout construit et maintenant, on déconstruit pour reconstruire. Le Capitole est un bâtiment historique et il avait besoin d’amour. On corrige toutes les erreurs qu’on a faites à l’époque au niveau des toilettes, des cuisines, de l’hôtel qui était petit avec ses 40 chambres et qui sera localisé dans une zone plus tranquille», explique Jean Pilote.

Le propriétaire l’avoue, ce projet n’a pas été de tout repos. «On parle de 15 ans avant d’en arriver là, c’est un projet extrêmement long et non, je n’en ferais pas un second demain matin! Il fallait faire des interventions pratiquement chirurgicales, car on est dans un arrondissement historique, collé sur les fortifications», poursuit-il. 

Il ne regrette rien cependant, car il jure qu’une fois les travaux complétés, il aura entre les mains un lieu unique qui formera un ensemble parfait avec le Diamant, soit un théâtre de 625 places jumelé à la salle de spectacles de 1110 places du Capitole, deux restaurants et un hôtel de 108 chambres.

L’hôtel, qui déménage dans la section Nord-Est, où était autrefois situé le stationnement, sera pour sa part prêt au début du mois de juin 2019, soit presque en même temps que le nouveau voisin du Capitole, le Diamant de Robert Lepage.