Du 1er avril 2018 au 31 mars 2019, 5250 armes d'épaule — telles que les carabines et les fusils de chasse — ont été cédées aux autorités pour être détruites, selon une porte-parole de la Sûreté du Québec, Joyce Kemp.
Du 1er avril 2018 au 31 mars 2019, 5250 armes d'épaule — telles que les carabines et les fusils de chasse — ont été cédées aux autorités pour être détruites, selon une porte-parole de la Sûreté du Québec, Joyce Kemp.

Le nombre d'armes d'épaule remises aux autorités bondit de 118 %

Giuseppe Valiante
La Presse canadienne
MONTRÉAL — Le gouvernement du Québec attribue la forte augmentation du nombre d'armes d'épaule remises volontairement à la police à sa nouvelle loi sur l'immatriculation des armes à feu.