Un des incidents à la source de l'inquiétude quant aux liens entre l'armée et des groupes d'ultradroite est survenu en 2017, à Halifax, lorsque des militaires avaient perturbé une cérémonie mi'kmaq. Les cinq marins étaient membres des «Proud Boys», un groupe qui se décrit comme gardien de l'héritage européen en Amérique.
Un des incidents à la source de l'inquiétude quant aux liens entre l'armée et des groupes d'ultradroite est survenu en 2017, à Halifax, lorsque des militaires avaient perturbé une cérémonie mi'kmaq. Les cinq marins étaient membres des «Proud Boys», un groupe qui se décrit comme gardien de l'héritage européen en Amérique.

Le ministre Sajjan demande une enquête sur le racisme au sein de l'armée

Lee Berthiaume
La Presse Canadienne
OTTAWA — Le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan, a demandé à l'ombudsman militaire de mener une enquête sur le racisme au sein des forces armées, notamment les liens qu'auraient tissés certains militaires avec l'ultradroite suprémaciste.