Le Soleil
Le ministre Gaétan Barrette n’a pas nié le récit des nombreux incidents à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, mais les attribue à climat «très, très, très tendu» de part et d’autre, quand il était chef et qu’il imposait des décisions à ses subalternes.
Le ministre Gaétan Barrette n’a pas nié le récit des nombreux incidents à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, mais les attribue à climat «très, très, très tendu» de part et d’autre, quand il était chef et qu’il imposait des décisions à ses subalternes.

Le ministre Barrette dit n’avoir intimidé personne

Patrice Bergeron
La Presse Canadienne
Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, se défend d’être un intimidateur, en dépit des incidents et des propos qui lui sont reprochés du temps où il travaillait dans un grand hôpital montréalais.