Le Massif du Sud, à Saint-Philémon
Le Massif du Sud, à Saint-Philémon

Le Massif du Sud évite la vente

Jean-Michel Genois Gagnon
Jean-Michel Genois Gagnon
Le Soleil
Après des mois d’incertitude, la station de ski le Massif du Sud ne sera finalement pas vendue. Le propriétaire aurait accepté lundi en soirée de payer une partie de son compte de taxes en souffrance.

Après des mois d’incertitude, la station de ski le Massif du Sud ne sera finalement pas vendue. Le propriétaire a accepté lundi de payer une partie de son compte de taxes en souffrance.

En septembre, afin de faire avancer le dossier qui traine depuis plusieurs années, le maire de Saint-Philémon, Daniel Pouliot, avait obtenu du tribunal le droit de saisir la Station touristique avec l’objectif de récupérer près de 850 000 $ en taxes impayées depuis 2013. Près 595 000 $ auraient été versés lundi dans les coffres de la municipalité par le promoteur de la montagne, Alain Contant. 

Ce montant représenterait les sommes impayées pour les années 2013 à 2015. «Il reste encore 250 000 $ à recevoir», avance au Soleil M. Pouliot, estimant que ce dossier n’est pas encore terminé. «C’est toutefois un pas dans la bonne direction», concède-t-il. «Nous étions au bout du processus. Un huissier pouvait dès mardi accepter les offres d’achat des autres entreprises. Et il y avait de l’intérêt». 

Énième tentative

Ce n’était pas la première tentative de la municipalité pour récupérer son argent. En 2016, le maire avait fait saisir les terrains de M. Contant aux abords de la station de ski. Une mesure qui n’avait toutefois pas porté ses fruits.

L’homme d’affaires avait jusqu’à lundi soir pour conclure une entente ou pour payer les taxes pour ses terrains invendus, sinon l’huissier responsable du dossier pouvait accepter l’offre d’une autre entreprise pour l’achat de la station de ski de Bellechasse. Selon Radio-Canada, le groupe Thirion-Beauregard avait entre autres démontré de l’intérêt pour l’endroit. 

En 2010, rappelons que Saint-Philémon avait investi 9,2 millions $ pour soutenir le projet de développement de M. Contant près de la montagne. Une cinquantaine de terrains ont depuis trouvé preneur.

Le Massif du Sud devrait ouvrir le 9 décembre prochain. L’entreprise embauche l’hiver près de 150 travailleurs.

Sur le site Internet de la Station touristique, on pouvait lire mardi : «Bonne nouvelle nous avons réglé le jugement pour le paiement des taxes des 57 lots. Précision : la station de ski a toujours été à jour dans ses taxes, les élus ont tenté de la vendre en justice malgré cela, mais ceci est maintenant derrière nous. Maintenant place à la saison de ski , les préparatifs avancent à grands pas toute l’équipe s’active afin de vous offrir une saison presque irréelle. Merci à tous ceux et celles qui au cours des derniers mois nous ont supportés».

M. Contant n’a pas donné suite aux demandes d’entrevue du Soleil.