Le mariage de nouveau à la mode

Le mariage ne semble pas aussi démodé qu’il paraît. De plus en plus de couples se passent la bague au doigt et unissent leur destinée d’une manière traditionnelle.

Quétaine, le mariage? Depuis le début des années 2000, il y a une recrudescence de mariage au Québec, selon Statistique Québec, après des décennies en baisse. Bien sûr, on est loin du nombre de mariages célébrés dans les années 1970 avec un pic de 54 000 mariages en 1972. En 2016, environ 21 950 mariages ont été célébrés.

Cynthia et Nancy Bélanger ont créé il y a huit ans, Évènements Glamour, une entreprise qui planifie et organise toutes sortes de mariages, du plus simple au plus extravagant. Selon les deux entrepreneuses, les raisons de se marier en 2018 sont variées.

«On a des couples qui vivent ensemble depuis longtemps, ils ont la maison, les enfants sont grands, c’est un projet qu’ils veulent vivre à deux. D’autres sont très jeunes, ils ont besoin de se promettre de s’aimer et de prendre soin l’un de l’autre, c’est une génération marquée par le divorce de leurs parents», explique Cynthia Bélanger.

Autre fait surprenant, 50 % des couples choisissent un mariage religieux. Pour Mme Bélanger, l’église reste un symbole fort, même si les mariés ne sont pas forcément croyants. «Parfois, ils le font pour faire plaisir aux parents», indique-t-elle.

Mais pour la majorité des gens, le mariage est avant tout une fête pour célébrer leur amour. «Ils veulent faire la fête avec les gens qu’ils aiment et faire vivre à leurs invités une expérience», soulignent les deux entrepreneuses.

Le secret d’un mariage bien réussi

Le choix de se marier ne doit pas être pris sur un coup de tête. Plus la date approche et plus le stress monte. Il faut aussi du temps pour bien préparer cet événement. «Il faut prévoir environ 12 mois pour tout organiser. Des gens viennent nous voir et nous demandent de célébrer le mariage en quelques semaines, on y arrive parce qu’on a l’habitude et qu’on connaît du monde, mais il faut être conscient que certains endroits sont réservés un an, voire deux ans à l’avance», soutient Cynthia Bélanger.

Au cours des dernières années, l’entreprise a organisé des mariages simples comme des mariages très extravagants et le nerf de la guerre pour réussir le plus beau jour de sa vie : l’argent.

«Les couples arrivent souvent avec des idées qu’ils ont vu sur Internet, ils trouvent ça bien beau, mais ils n’ont pas toujours conscience du prix. On doit les faire redescendre sur Terre», mentionne-t-elle. Un mariage simple avec 60 invités coûte entre 15 000 et 20 000 $. Pour quelque chose de plus sophistiqué, la facture peut monter à 60 000 $. Pour réussir son mariage, il faut donc une symbiose entre le budget, les envies et la personnalité des deux futurs mariés.

Le Salon des mariés de Québec se tient au Centre des foires, samedi et dimanche.