Le maire de L'Ancienne-Lorette, Émile Loranger, suspendu 60 jours.

Le maire Loranger suspendu 60 jours

Le maire de L’Ancienne-Lorette, Émile Loranger, est suspendu 60 jours par la Commission municipale du Québec pour des manquements à la Loi sur l'éthique et la déontologie en matière municipale.

Le juge a rendu sa décision mardi après avoir pris acte de la reconnaissance de culpabilité du maire Loranger. Il a accepté la recommandation conjointe du procureur et de l’avocat de M. Loranger.

Lire aussi : L’Ancienne-Lorette : le maire Émile Loranger plaide coupable

Dans son jugement, Thierry Usclat conclut qu’Émile Loranger a commis trois manquements à l’article 6 du Code d’éthique et de déontologie des élus municipaux de la Ville de L’Ancienne-Lorette, le 11 décembre 2018.

Sa suspension sera effective à partir du 24 octobre pour une  durée de 60 jours consécutifs, et ce, sans rémunération, allocation ou toute autre somme qu’il pourrait recevoir de la Ville ou d’un autre organisme sur lequel il siège à titre de membre du conseil. 

M. Loranger devait également présenter ses excuses publiques, ce qu’il a fait au conseil municipal du 24 septembre.