Le Mail Saint-Roch en 1983

Le Mail Saint-Roch en 1983

Le magasin Laliberté couvert par le «Mail Saint-Roch» de la rue Saint-Joseph, en 1983. Il y a 19 ans débutait la première phase de démolition du toit, en avril 2000, entre les rues du Pont et de la Couronne.

Les 150 derniers mètres ont été démantelés sept ans plus tard. Dans les années 50, les consommateurs venaient de loin pour faire les magasins sur Saint-Joseph, notamment pour le Laliberté, campé au coin de la rue de la Chapelle depuis 1881, mais inauguré quelques semaines avant la signature de l’Acte de l’Amérique du Nord britannique de 1867. 

Vers la fin des années 60 toutefois, la rue est désertée. Pour «sauver le quartier», puis rivaliser avec les centres commerciaux des villes de banlieue, le toit du nouveau Mail Centre-Ville est installé en 1974. 

Les gens y circulent; il est ouvert toute la nuit pour les résidants de la rue; l’endroit sert de refuge. L’«utopie» du centre commercial aura plutôt mené à la corrosion de l’artère. 

La Mail Saint-Roch en 2019