Victoria Chouinard

Lauréats : jeunesse

GAGNANTE : VICTORIA CHOUINARD

› 30 avril 2017

Victoria Chouinard voulait simplement «essayer autre chose», comme on dit. «Ça me tentait d’explorer un autre domaine de la science, parce que c’est tellement vaste.» Son ouverture d’esprit lui a valu le Premier Prix des dernières finales provinciales d’Expo-sciences et l’a amenée jusqu’au Brésil durant l’été.

Étudiante en 5e secondaire à l’école Saint-Jean-Eudes, dans Charlesbourg, Mme Chouinard en était à sa troisième participation aux Expo-sciences. Après un projet de vulgarisation en 3e secondaire, puis «une expérimentation en chimie pour voir si des extraits de feuilles de légumes ont des propriétés antimicrobiennes», elle voulait «élargir ses horizons».

Un collègue de son père l’a mise en contact avec des chercheurs de l’Université Laval qui travaillent sur une technique d’inventaire biologique nommé ADNe, pour «ADN environnemental». 

Ses efforts, en plus de lui valoir les grands honneurs des Expo-sciences québécoises 2017, lui ont permis de rafler plusieurs bourses. 

«J’ai toujours aimé les sciences, témoigne-t-elle. Je trouve de plus en plus intéressant de comprendre le pourquoi des choses et de voir qu’avec la science, on peut changer le monde.»

***

KALENGA MUGANDA

› 25 novembre 2017

Il a été élu le joueur par excellence du match du Bol d’or de la division 1 grâce à une performance de 458 verges au sol, un exploit hors de l’ordinaire. Son équipe, le Blizzard du Séminaire St-François, a gagné.

«Je suis vraiment fier de moi quand je regarde le chemin parcouru. J’avais 12 ans et j’étais émerveillé par ce que mon frère faisait [au football]. En plus, il avait toujours plein de filles autour de lui.»

***

SIMONE BOILARD

› 7 octobre 2017

À 17 ans, la cycliste décroche le 8e rang au championnat du monde de course sur route junior en Norvège, la meilleure performance canadienne en 17 ans.

«Je n’avais jamais participé à une compétition mondiale. Je voulais savoir à quel niveau je me situais. Mon objectif était d’éviter les erreurs et terminer la course pour accumuler des données pour l’an prochain. Je n’ai pris aucun risque. Je suis très fière de ma performance.»

***

LAURIE BLOUIN

› 19 mars 2017

Âgée d’à peine 20 ans, elle est médaillée d’or au championnat du monde de surf des neiges.

«Étant un peu tomboy, je suivais mon frère plus âgé sur les pentes de ski du Relais. Je voulais faire comme lui. C’est comme cela que j’ai pris goût à la planche à neige.»

***

THOMAS CHABOT

› 15 janvier 2017

Le hockeyeur a été choisi joueur par excellence du Championnat mondial de hockey junior.

«Mon but pendant le tournoi n’était pas d’être le meilleur joueur, mais d’aider l’équipe canadienne à gagner la médaille d’or. Mais j’étais très heureux d’avoir un mérite individuel comme celui-là.»

***

MICHELLE LEMELIN ET JÉRÉMIE BÉDARD

› 21 mai 2017

Ils sont les deux récipiendaires de la bourse Loran, reconnaissant notamment leurs engagements en dehors des classes, leurs réalisations dans le parascolaire et leur implication dans la communauté.

«C’est une grande fierté de voir tous les efforts récompensés. Cela démontre que ce que j’ai fait en entrepreneuriat a eu un impact dans la communauté.» — Jérémie Bédard 

«C’est une occasion extraordinaire d’aller plus loin et de développer mon potentiel.» — Michelle Lemelin