Anne et Catherine Monna

Lauréats : économie et affaires

GAGNANTES : ANNE ET CATHERINE MONNA

› 2 avril 2017

En les écoutant parler de leur projet, de leur vie de femmes d’affaires, on sent le respect et la complicité des deux sœurs, et la grande touche de poésie qu’elles ont voulu imprimer dans les divers aspects de la compagnie. 

Une touche de charme et d’envoûtement qui se vit autant dans le décor et les relations avec les clients, que dans les valeurs, la philosophie d’entreprise et les relations de travail, voire dans leur conversation.

Actionnaires majoritaires depuis deux ans à peine, Anne et Catherine Monna dirigent les destinées de Cassis Monna et filles depuis 2015. Elles ont pris la relève de leur père Bernard en prenant de plus en plus de place dans l’entreprise familiale depuis les 15 dernières années. 

Elles ont rêvé et elles rêvent encore de faire de ces lieux un havre de paix dans un décor enchanteur, plein de poésie et de douceur. Un lieu à leur image pour découvrir les plaisirs de goûter le cassis sous plusieurs formes, comme vin ou dans divers cocktails, comme crème dans la gelato artisanale aromatisée, ou simplement pour prendre un repas sur l’Île d’Orléans. Cassis Monna et filles a reçu le titre de l’entreprise de l’année au gala des Fidéides.

***

MARIE-ÈVE LACHANCE ET MÉLANIE SICOTTE

› 5 novembre 2017

Récipiendaires du prix de Futurpreneur Canada, elles ont mis sur pied la Clinique de soins infirmiers de Lévis couronnée de succès après cinq ans.

«Nous avons quelque 6000 patients, et nous voulons joindre encore plus de gens en étendant nos services, avec l’espoir que la santé publique confiera davantage d’actes délégués aux infirmières.»

***

JACQUES MORISSET

› 16 septembre 2017

Du haut de ses 93 ans, il visite quotidiennement le magasin Laliberté dans le quartier Saint-Roch, enseigne que sa famille dirige depuis près de 70 ans. L’entreprise fêtait ses 145 ans.

«La fourrure a fait les beaux jours de Laliberté dans les années 60. J’ai vu des samedis où l’on vendait 25 ou 30 manteaux de fourrure. C’était la belle époque.»

***

David Poulin

DAVID POULIN ET FRANÇOIS LALLIER

› 16 juillet 2017

Nova Film, entreprise qu’ils dirigent, a remporté un Lion de bronze au Festival international de créativité de Cannes pour une publicité sur la bière Farnham Ale & Lager.

«Avant notre premier Lion [2014], les agences du reste du pays ne s’intéressaient pas à nous. Mainte­nant, les agences de Montréal, de Toronto et d’ailleurs au Canada ne nous boudent plus. Nous avons même des demandes en provenance des États-Unis.»

***

ALAIN AUBUT

› 14 mai 2017

Président de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec à ce moment, il a été nommé Chevalier de l’ordre national du mérite, une distinction française.

«L’entrepreneuriat coule dans mes veines depuis toujours. C’est pour cela que je me suis donné comme mission d’aider les entrepreneurs à croître et à grandir.»

***

LOUIS TREMBLAY

› 23 avril 2017

Son entreprise, AddÉnergie, a décroché le prix Marius-Fortin, qui souligne le dynamisme en affaires.

«Nous sommes les troisièmes en importance en Amérique du Nord et nous ne sommes pas encore implantés aux États-Unis. Nous nous préparons sérieusement. En Californie, là où il se vend le plus de véhicules électriques, il y a un manque de bornes pour étendre le réseau.»

***

PIERRE-LUC LACHANCE

› 16 avril 2017

En réunissant 2500 professionnels et plus de 15 000 personnes du grand public autour d’une centaine d’événements, il a fait de la Semaine numérique de Québec un succès.

«Directeur général, c’est un peu pompeux. J’aime mieux dire que je suis un créateur de contextes. C’est ça que je fais lorsque je rencontre des gens avec leurs idées pour créer des événements.»

***

PIERRE-MICHEL BOUCHARD

› 26 mars 2017

Le pdg du Centre des Congrès a été décoré par l’Ordre du Canada, pour souligner le 150e anniversaire de la Confédération.

«Lorsque j’ai appris la nouvelle, entre une réunion du conseil d’administration du Carnaval de Québec et celle à l’Office de tourisme de Québec, j’étais très ému et bouleversé. J’avais les larmes aux yeux.»

***

ISABELLE LECHASSEUR

› 5 février 2017

L’infirmière est la lauréate du prix de la Jeune personnalité d’affaires, à la suite de la création de son entreprise Harfang Santé.

«Nous jouons notre rôle en collaboration avec des médecins. Ce n’est plus une relation patron-employé, chacun joue son rôle dans les services de santé.»