Florence Côté, lauréate du 2 octobre 2016

Jeunesse: Florence Côté gagnante

Florence Côté a été sacrée personnalité par excellence au 18e gala Forces AVENIR universitaire. Et ce n'est pas surprenant.
L'étudiante en médecine de 24 ans combine avec brio son internat à L'Hôtel-Dieu de Québec et ses engagements sociaux nombreux, notamment à la CADEUL et au journal de la Faculté de médecine de l'Université Laval. Elle préside également le Forum jeunesse de la région de la Capitale-Nationale et Citoyenneté Jeunesse, le regroupement national des forums jeunesse régionaux.
La cause des forums jeunesse tient particulièrement à coeur de celle qui rappelle sur toutes les tribunes l'importance de ces incitateurs à la participation citoyenne. Et elle le fait encore plus activement depuis que Québec a annoncé la fin du financement des forums jeunesse régionaux, en 2015.
Sur son blogue du Huffington Post Québec - un autre de ses engagements -, Florence Côté a d'ailleurs récemment lancé: «Le gouvernement doit s'engager à financer une instance décentralisée, régionale, par et pour les jeunes, en mobilisation, concertation et représentation jeunesse, tel que proposé dans le projet Citoyenneté Jeunesse. 500 jours plus tard, nous ne pouvons plus nous passer de ces ressources.»
Comme quoi il n'est pas nécessaire de cumuler 30 ans d'expérience pour faire passer son message.
Marie-Hélène Lyonnais, lauréate du 27 mars 2016
Marie-Hélène Lyonnais, lauréate du 27 mars 2016
«L'important est de garder un équilibre», soutient l'étudiante engagée Marie-Hélène Lyonnais.
Le sien repose sur un train de vie pour le moins actif, conjuguant études, engagements communautaires, et sports. «Mon horaire est très chargé, je n'ai pas beaucoup de temps morts pour aller sur Facebook!»
Son implication lui a valu, en 2016, de remporter une des 30 bourses de 100 000 $ de la Fondation Boursiers Loran. Après une dizaine d'entrevues où les juges s'intéressaient autant à sa personnalité qu'à ses projets, Marie-Hélène Lyonnais a finalement été choisie parmi 4300 candidats de partout à travers le pays.
Cette généreuse bourse lui permettra de se consacrer entièrement à ses études au cours des quatre prochaines années, alors qu'elle devrait entreprendre un baccalauréat en droit.
Raphaël Lessard, lauréat du 15 mai 2016
Raphaël Lessard, lauréat du 15 mai 2016
Raphaël Lessard, 15 ans, a été choisi comme lauréat de la semaine Le Soleil-Radio-Canada après être devenu le premier Canadien et le plus jeune pilote à gagner une épreuve de la série de course automobile CARS Tour aux États-Unis. Depuis, il a répété l'exploit à trois reprises, jusqu'à remporter le championnat de la série CARS Tour 2016.
Il est le plus jeune Canadien à remporter une série américaine de stock-car. Et celui qui ne possède toujours pas de permis de conduire valide pour la route compte faire de 2017 une année encore plus rapide!
Le jeune pilote de Saint-Joseph-de-Beauce prendra part à 23 courses dans cinq championnats différents, dont trois épreuves dans l'ARCA, le dernier niveau avant d'atteindre la NASCAR, qui régente toutes les plus grandes séries de course automobile biplace aux États-Unis.
Luca Fortin, Francis Fontaine et Pascal Labelle, lauréats du 29 mai 2016
Luca Fortin, Francis Fontaine et Pascal Labelle, lauréats du 29 mai 2016
L'histoire de Luca Fortin, de Francis Fontaine et de Pascal Labelle est digne de celle de Cendrillon. Après avoir remporté la compétition de l'École d'architecture de l'Université Laval, les étudiants ont eu le bonheur de voir leur oeuvre faire partie des créations des Passages insolites 2015 d'EXMURO.
Leur oeuvre, des murs de miroirs pouvant être traversés par les passants, a ainsi été temporairement installée sur la rue du Porche, à la place Royale.
À ce moment, ils étaient loin de se douter que leur création les mènerait jusqu'à New York, où ils ont remporté le prix du public au volet Architecture + Arts du concours Architizer A+ Awards. «Pour nous, c'était la première fois qu'on se confrontait au public [...]. Avoir une si bonne réponse, c'est flatteur et ça nous donne le goût d'en faire plus», confie Luca Fortin.
Jean-Rémi Pouliot et Philippe Berrouard, lauréats du 9 octobre 2016
Jean-Rémi Pouliot et Philippe Berrouard, lauréats du 9 octobre 2016
Le premier, Jean-Rémi Pouliot, est étudiant au doctorat en chimie, et le second, Philippe Berrouard, est postdoctorant dans le même domaine.
Ils ont une passion commune pour l'électronique organique, cette technologie de l'avenir qui remplace les composantes utilisées traditionnellement en électronique, principalement le silicium, par des matériaux semi-conducteurs à base de carbone. Une technique qui permet de réduire les coûts et d'améliorer la qualité des produits, tout en étant meilleure pour la planète.
Ensemble, MM. Pouliot et Berrouard ont fondé la compagnie Brilliant Matters, qui a récemment reçu le premier prix au concours Génies en affaires, organisé par l'Association francophone pour le savoir. Chimistes devenus hommes d'affaires, ils visent maintenant le marché international.
Marianne Falardeau-Côté, lauréate du 23 octobre 2016
Marianne Falardeau-Côté, lauréate du 23 octobre 2016
«Mon intérêt pour la nature et les écosystèmes, un domaine extrêmement fascinant, a débuté à un très jeune âge, confie Marianne Falardeau-Côté. J'ai été sensibilisée aux problèmes environnementaux, et ça a tout de suite été une cause à laquelle je souhaitais contribuer.» Bien des années plus tard, ça ne l'a pas quittée.
Originaire de Québec, l'étudiante au doctorat en sciences interdisciplinaires fait partie des 30 Canadiens de moins de 30 ans qui se démarquent dans le domaine du développement durable, une liste publiée par le magazine torontois Corporate Knights.
Avouant avoir été un peu surprise par cet honneur, Marianne Falardeau-Côté voit aujourd'hui cette nomination comme une occasion de démontrer que les jeunes Canadiens sont engagés en matière de développement durable.
Jade Chénard-Roy, lauréate du 30 octobre 2016
Jade Chénard-Roy, lauréate du 30 octobre 2016
Âgée de 22 ans, Jade Chénard-Roy a été intronisée en 2016 au Temple de la renommée médicale canadienne pour les étudiants en médecine. Non pas grâce à ses résultats en médecine, mais plutôt en raison de ses nombreux engagements à l'extérieur du cadre scolaire.
C'est que «je n'aime pas faire les choses à moitié. Lorsque je m'engage, je me donne à fond.» Elle l'a notamment fait pour l'application Cardio Virtuel, un projet «qui s'adresse autant aux étudiants qu'aux médecins en poste pour comprendre les différents éléments de la cardiologie», explique-t-elle.
Jade Chénard-Roy a également fait partie de l'équipe de badminton du Rouge et Or pendant deux ans, période durant laquelle l'équipe a remporté deux fois la médaille d'or au classement québécois et la deuxième place au championnat canadien universitaire.
Jean-Simon Deschênes, lauréat du 13 novembre 2016
Jean-Simon Deschênes, lauréat du 13 novembre 2016
S'est tenu l'automne dernier à Québec le Congrès mondial de la Jeune chambre internationale (JCI). À cette occasion, plus de 3000 membres de la JCI et de leur jeune chambre de commerce locale ont convergé vers la capitale pour des formations, du réseautage et pour découvrir une ville qui était inconnue de la plupart d'entre eux.
Organisateur de l'événement, l'avocat associé chez Lavery Jean-Simon Deschênes a vu là «une chance considérable pour Québec et la Jeune chambre de rayonner à l'international». Ayant «toujours cru qu'il fallait donner pour recevoir», il est d'ailleurs particulièrement fier d'avoir contribué, et ce, bénévolement, à faire connaître sa ville lors de ce congrès qui a engendré des retombées économiques d'environ 7 millions $ pour l'économie locale.