Sylvain Tremblay (coup de coeur 2016), Juliette Maltais (acceptant le prix Loisirs et sports pour Karen Paquin), Mathieu Betts et Marc-Olivier Simard (coups de coeur 2016), soeur Lise Tanguay (prix Société), Louise Allaire (prix Arts et culture), Isabelle et Jean-Olivier Porter (acceptant le prix du grand lauréat 2016 pour John Porter), Louis Roy (prix Économie et affaires), Charles Morin (prix Science et recherche) et Florence Côté (prix Jeunesse)

Faire la différence

En cette année du 120e anniversaire du Soleil, c'est avec une fierté renouvelée que nous nous associons à Radio-Canada pour saluer un groupe de femmes et d'hommes qui font la différence dans notre communauté.
Ces lauréats, que nous honorons chaque semaine, encore plus particulièrement aujourd'hui, contribuent à leur manière, parfois loin des projecteurs, à faire de la grande région de Québec un terrain d'excellence.
Comme en témoigne la diversité des récipiendaires, il y a de multiples façons de faire la différence. Il y a tout d'abord un geste: celui de s'impliquer, d'oser s'investir. Et par-dessus tout un désir: celui de se dépasser, qu'importe les embûches ou l'adversité.
Les lauréats que nous célébrons aujourd'hui ont non seulement brillé dans leurs milieux, ils ont participé à faire rayonner Québec. Ils sont sortis de leur zone de confort, ils ont vu grand, ils ont innové, ils sont devenus des acteurs de changement, une source de motivation pour celles et ceux qui les entourent.
Et c'est le sentiment qui m'habite année après année, au terme des délibérations du jury, sur lequel j'ai l'honneur de siéger: il est extrêmement motivant de constater comment notre communauté est riche de ces citoyens qui, à petite ou grande échelle, nous font avancer collectivement, en trouvant en eux les solutions pour réussir.
Bravo à l'ensemble des lauréats. Et j'ai surtout envie de vous dire: merci !
Gilles Carignan, vice-président information et éditeur-adjoint, Le Soleil
***
Persévérance, humilité et passion
Chaque année, je suis heureux de participer à la soirée qui récompense les lauréats Le Soleil-Radio-Canada. J'ai bien sûr hâte de découvrir les gagnants, mais surtout d'écouter leurs discours de remerciement. Je suis toujours fasciné de constater qu'ils et elles ne sont jamais vraiment responsables de cette récompense. C'est toujours grâce aux autres qu'ils ont obtenu cette marque de reconnaissance. Ils se disent chanceux de travailler avec des collègues généreux, ou de jouer avec des coéquipiers passionnés. En fait, chaque année, je me dis que nous sommes chanceux de découvrir ces exemples de persévérance, d'humilité et de passion. 
Une fois la soirée terminée, un sentiment m'habite: «J'étais vraiment chanceux d'être ici ce soir...»
Jean-François Rioux, directeur de Radio-Canada Québec