Le gouvernement renonce à sa publicité à CHOI Radio X [AUDIO]

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
Devant la réticence de la station de radio CHOI Radio X, le gouvernement du Québec n’ira pas plus loin avec sa campagne publicitaire prévue sur les ondes du 98,1. «On ne peut pas les obliger.»

Les trois publicités radio faites sur mesure pour la station CHOI 98,1 FM ne seront tout simplement jamais diffusées. Elles s’adressaient à ceux et celles qui se montrent critiques face à la propagation voire à l’existence de la COVID-19 ou qui considèrent que les mesures dictées par la Santé publique sont des caprices.  

«On aurait souhaité qu’ils [la station CHOI Radio X]  diffusent la publicité, mais c’est leur décision d’affaires de ne pas le faire. On ne peut pas les obliger», explique Jérôme Thibaudeau, porte-parole au ministère du Conseil exécutif.  

La campagne publicitaire était ciblée pour les auditeurs à l’écoute de cette station uniquement, précise-t-il. Le gouvernement continuera de diffuser ses autres publicités dans les médias. 

À Québec, le gouvernement n’avait jamais produit une publicité aussi ciblée pour un seul média. 

Il s’agit d’un pari que faisait le gouvernement Legault, alors que la parole a été donnée au cours des dernières semaines à des invités qui remettaient en doute les décisions gouvernementales ou qui véhiculaient de fausses informations sur la pandémie de COVID-19 au 98,1.  

Idée qui a été bien mal reçue du côté de la station, qui considère que «cette offensive trace un lien direct entre CHOI Radio X et les complotistes», écrivait la direction dans un communiqué transmis aux médias vendredi.  

La direction juge aussi que les trois publicités du gouvernement présentent un «profil caricatural» de son auditoire, c’est pour ces raisons qu’elle a choisi de ne pas la diffuser en ondes, ajoutait-t-on dans la missive.  

Le message gouvernemental était porté de deux anciens animateurs de la station, Stéphane Gasse et Marie St-Laurent, sous la forme d’une discussion.