Vincent Mainville.

Le Gaspésien Vincent Minville arrivé en Suisse

Le Gaspésien Vincent Mainville a été déporté en Suisse jeudi, à la suite d'une semaine d'emprisonnement en Israël.
«Je vais prendre le temps de décompresser, mais je vais rester impliqué pour les droits des Palestiniens», a-t-il déclaré au Soleil.
L'homme de 25 ans a été arrêté le 8 janvier alors qu'il prenait des photos d'une confrontation entre des écoliers palestiniens et des soldats israéliens à Hébron, en Cisjordanie. Les autorités israéliennes l'accusent plutôt d'avoir commis des voies de fait contre les policiers, a déclaré le consul de l'État d'Israël au Québec, Joël Lion.
«Au lieu de lui faire un procès criminel, la police a décidé de suivre une procédure administrative.»
M. Mainville, qui possède les nationalités suisse et canadienne, est interdit de séjour en Israël pour 10 ans.