Le chantier de trois millions de pieds carrés du Phare, comprenant quatre tours de 17 à 65 étages, doit débuter en mars ou avril prochain.

Le Fonds FTQ pourrait sortir son chéquier pour le Phare

Le Fonds immobilier de solidarité FTQ a de l’intérêt pour le complexe Le Phare, dans le secteur Sainte-Foy. L’organisation est en pourparlers avec le promoteur, le Groupe Dallaire, a appris Le Soleil.

Le 18 décembre dernier, le président du Groupe Dallaire, Michel Dallaire, indiquait qu’il souhaitait être propriétaire à 25 % de son important développement immobilier qui prévoit, entre autres, la construction d’une tour de verre de 65 étages.

Entre «5 et 10 autres investisseurs québécois» devaient se joindre à l’aventure de 755 millions $, avançait-il. Il préférait alors taire le nom de ses possibles associés, car des ententes n’étaient pas encore ficelées.

Selon nos informations, des rencontres sont prévues, au cours des prochaines semaines, entre la direction des deux organisations afin d’évaluer une possible collaboration.

«Le Fonds fait des annonces d’investissement quand toutes les ententes sont signées. Entre-temps, le Fonds ne commente pas les dossiers sous analyse», a indiqué dans un courriel le porte-parole, Patrick McQuilken, ne voulant pas confirmer nos informations.

Il faut dire que le fonds de solidarité FTQ est souvent présent dans des projets immobiliers d’envergure au Québec.

Participation aux projets montréalais

Dans la métropole, l’organisation a injecté des billets verts, entre autres, dans la construction des deux premières tours des Canadiens. Des complexes résidentiels de 50 et 54 étages.

Le Fonds a également annoncé en novembre dernier qu’il allait participer à un projet immobilier mixte de 700 millions $ dans le Quartier des spectacles, à Montréal. Le chantier prévoit la construction de deux tours de 51 et 53 étages.

Aussi, l’organisation a sorti son chéquier pour le projet à vocation multiple de 200 millions $ baptisé Humaniti. Ce dernier, toujours à l’autre bout de l’autoroute 20, prévoit la construction d’une tour de 39 étages.

Si tout se déroule selon les plans du Groupe Dallaire, les travaux pour le complexe Le Phare devraient débuter au mois de mars ou avril prochain. Le promoteur doit toutefois encore obtenir certains permis de construction.

Le complexe de quatre tours, entre 17 et 65 étages, hébergera des bureaux, des commerces, un hôtel (156 chambres), des copropriétés (395 unités), des appartements (270 unités), une résidence pour personnes âgées (394 unités), une salle de spectacle et une place publique.

Comme autres organisations qui ont démontré de l’intérêt pour participer à l’aventure, le Groupe Germain, à la tête d’un réseau hôtelier pancanadien, avait mentionné au Soleil en juillet qu’il analyserait le dossier.

Le 18 décembre, M. Dallaire affirmait être en discussion avec seulement des groupes québécois pour compléter le financement du projet. Les autres phases du développement devraient également se réaliser en partenariat. La première tour devrait coûter environ 450 millions $.

Le Fonds de placement immobilier Cominar, ancien partenaire d’affaires du Groupe Dallaire, a mentionné par le passé qu’il n’allait pas participer au projet.

Le chantier de trois millions de pieds carrés s’échelonnera sur une période de 10 ans.