Carl et Bernard Huot

Le fils du propriétaire de la Boucherie Huot témoigne

La défense a commencé sa preuve au procès de l’ancien propriétaire de la Boucherie Huot, Bernard Huot, et de son fils Carl, ex-employé, tous deux accusés de négligence criminelle ayant causé des lésions à un jeune employé.

Le 10 novembre 2016, Olivier Bouchard, 18 ans, est tombé dans un hachoir à viande. 

Le premier témoin en défense, Carl Huot, a commencé à travailler à la boucherie de son père à l’âge de 16 ans, en 1998. 

Depuis septembre 2014, il est en arrêt de travail en raison d’une blessure. 

En novembre 2014, le contremaître de la boucherie lui a demandé de commander un relais pour le hachoir à viande. Carl Huot a passé la commande chez le fournisseur, mais n’a jamais assisté à la réparation. 

Par la suite, en mars 2016, on l’informe que le hachoir continue de tourner même si le couvercle est soulevé. Carl Huot informe son père qui, dit-il, veut que la machine soit réparée. 

«Mon père me dit qu’il faut que ça fonctionne car on peut avoir une visite de la CNESST», témoigne Carl Huot. 

Le fils Huot commande donc un deuxième relais pour le hachoir. 

En mai 2016, Bernard Huot demande à un électricien spécialisé de venir à la boucherie. 

Selon Carl Huot, l’entretien des machines se faisait sur une base régulière.