Deux maisons ont complètement été détruites par le feu, lundi, à Saint-Wenceslas. Trois familles se retrouvent à la rue.

Violent incendie à Saint-Wenceslas: trois familles à la rue

Saint-Wenceslas — Un violent incendie a détruit deux maisons et jeté trois familles à la rue, lundi en fin d’après-midi, à Saint-Wenceslas. La propagation du feu étant rapide, les vents soufflant particulièrement fort, l’aide des services incendie des trois municipalités voisines a immédiatement été sollicitée. Les deux immeubles et un garage attenant à l’une d’elles n’ont toutefois pu être sauvés.

C’est vers 16 h 20 que l’alerte a été donnée après que l’incendie se soit déclaré dans le garage d’un des deux immeubles où l’on effectuait des travaux, selon Martin Houle, directeur du service incendie de Saint-Wenceslas.

Le directeur a fait état d’un brasier d’une intensité peu commune. Les vents étant de la partie, les quelque 35 pompiers ont dû se contenter d’empêcher le feu de se propager aux immeubles voisins.

L’immeuble où le feu a initialement pris naissance, à l’intersection des rues Hébert et Principale, au cœur du village, abritait deux logements. On devait faire appel à la Croix-Rouge en début de soirée pour prendre en charge les trois familles qui ont tout perdu.

S’il est encore trop tôt pour identifier les causes exactes de l’incendie, M. Houle avance l’hypothèse de travaux de soudure. Une enquête sera ouverte dès mardi matin.

Ce sont les pompiers des services incendie de Saint-Célestin, de Saint-Léonard-d’Aston et de la Régie intermunicipale de sécurité incendie Bulstrode, à Sainte-Eulalie, qui ont prêté main-forte à leurs collègues de Saint-Wenceslas.