Un important déploiement policier a envahi un paisible secteur agricole de Yamachiche afin de faire de la lumière sur la mort suspecte d’une femme de 19 ans.

Victime de meurtre retrouvée à Yamachiche

Yamachiche — Les policiers enquêtent sur un meurtre à la suite de la découverte, vers 10 h 15 mercredi, d’un corps portant des marques de violence dans un champ de la petite localité de Yamachiche.

La Sûreté du Québec a confirmé en fin de journée mercredi que le corps découvert par un passant à proximité du chemin de la Grande Rivière Nord était bel et bien celui de la jeune femme âgée de 19 ans qui était portée disparue depuis le début de la matinée. La police de Trois-Rivières a d’ailleurs mené des recherches au courant de la journée au bout du rang Saint-Nicolas, à l’intersection du chemin de la Concession, dans le secteur Pointe-du-Lac à Trois-Rivières afin de la retrouver. Après avoir même dépêché le poste de commandement sur place, les policiers trifluviens ont plié bagage en milieu d’après-midi.

Du côté de Yamachiche, un important déploiement policier a envahi le paisible secteur agricole vers midi. Un très large périmètre de sécurité a également été érigé afin de permettre aux policiers responsables de l’enquête de procéder à toutes les vérifications nécessaires afin d’élucider les circonstances de ce 

meurtre. Des techniciens en scène de crime et un maître-chien ont notamment participé à l’opération. Dans les heures suivant l’arrivée des policiers à Yamachiche, le corps a été transporté à la morgue afin qu’une autopsie puisse être pratiquée.

Cette macabre découverte n’a aucun lien avec le dossier de la disparition de Mélissa Blais, qui est portée disparue depuis le 2 novembre 2017.

En fin de soirée mercredi, l’identité de la victime n’avait pas encore été dévoilée par les autorités et aucun suspect n’avait encore été arrêté.

«On se concentre sur la scène de crime pour l’instant. Des enquêteurs sont également à l’œuvre afin de rencontrer des personnes et recueillir des informations qui permettraient de résoudre ce dossier», mentionne la porte-parole de la Sûreté du Québec, la sergente Éloïse Cossette.

Bien qu’ils étaient au fait de la raison de l’importante présence policière dans leur quartier, aucun des résidents rencontrés n’a été témoin de déplacements ou de présences suspectes dans les heures ayant précédé la découverte du corps. En raison du périmètre de sécurité, plusieurs d’entre eux ont d’ailleurs dû faire un détour de plusieurs minutes en passant par le rang Grande Rivière Sud afin de se rendre à leur domicile.

Véhicule incendié

Parallèlement à cette importante enquête, les policiers de Trois-Rivières tentent de faire la lumière sur les circonstances relativement à l’incendie d’un véhicule sur le chemin Bradley dans le district de Sainte-Marthe. 

Selon des informations obtenues, il se pourrait qu’un corps ou des restes humains aient été retrouvés à l’intérieur. 

Les autorités effectueront les vérifications nécessaires afin de déterminer s’il s’agit d’une mort suspecte, accidentelle ou d’un geste volontaire et s’il existe un lien entre les deux événements.