La voiture s’est retrouvée sur le quai.

Une voiture finit sur le quai à Péribonka

Une voiture a terminé sa course sur le quai de la marina de Péribonka, sur le coup de midi, dimanche, dans un détour qui est considéré dangereux par le maire de la municipalité.

La voiture, un petit VUS conduit par un homme de 27 ans originaire de Lévis, qui s’en sort avec des blessures mineures, roulait sur la rue Édouard-Niquet quand elle a dévié de sa route. Elle a d’abord percuté un bloc de béton près de la marina pour se retrouver ensuite sur le côté, à quelques mètres seulement des embarcations. La voiture a causé des dommages matériels somme toute mineurs aux installations de Péribonka.

Selon les premières constatations de la Sûreté du Québec, la vitesse serait possiblement en cause dans cet accident qui n’a causé que des dommages matériels.

Détour dangereux
Ce n’est pas la première fois qu’un accident arrive dans ce détour, un virage quasi à angle droit. En 2015, un camion de copeaux de bois s’était complètement vidé dans la rivière Péribonka. Il avait lui aussi manqué son virage.

Le maire de la municipalité, Ghislain Goulet, rejoint dimanche, rappelle qu’un projet de modification de la route est sur la table à dessin. Cependant, le terrain d’un propriétaire doit être acquis avant que le projet ne se réalise, en collaboration avec le ministère de Transports (MTQ).

« Une maison a été démolie pour les travaux, mais il faut en prendre plus large. Le MTQ n’arrive pas à s’entendre avec l’autre propriétaire, alors la question va se régler en cour. On nous promet des travaux en 2019 », raconte M. Goulet.

Nouvelle signalisation
Des changements seront apportés à la signalisation l’an prochain. Les automobilistes qui sont sur la route régionale et qui se dirigent vers Dolbeau-Mistassini auront devant eux une pancarte « Cédez le passage » et devront diminuer leur vitesse. Ceux qui se dirigent vers Alma devront faire un arrêt complet. Un terre-plein sera aussi construit pour rendre l’endroit plus sécuritaire.

Selon le maire de Péribonka, la question de la vitesse dans son village demeure un problème qu’il est difficile de régler, malgré plusieurs efforts. « Encore aujourd’hui, l’entrée dans le village est toujours trop rapide », rappelle M. Goulet.