Dame nature s’est déchaînée, lundi, en Mauricie et en Estrie. Les municipalités de Saint-Roch-de-Mékinac et de Saint-Mathias-de-Bonneterre ont toutes deux été frappées par des tornades.
Dame nature s’est déchaînée, lundi, en Mauricie et en Estrie. Les municipalités de Saint-Roch-de-Mékinac et de Saint-Mathias-de-Bonneterre ont toutes deux été frappées par des tornades.

Une tornade observée à Saint-Roch-de-Mékinac

SAINT-ROCH-DE-MÉKINAC — Les habitants de Saint-Roch-de-Mékinac ont pu apercevoir tout un phénomène météorologique, lundi midi, lorsqu’une tornade a frappé la municipalité.

Heureusement, la tornade a survolé le village sans causer de dégâts notables. Selon Environnement Canada, celle-ci aurait touché le sol vers 12 h 30 à l’ouest de la rivière Saint-Maurice, dans le parc national de la Mauricie, avant de commencer à progresser vers Saint-Roch-de-Mékinac.

«C’était réellement très impressionnant de voir comment la température a évolué! Le nuage qui se forme devant nous, puis soudain, tu vois descendre tout ça en direct, c’est vraiment spécial. De plus, je suis très contente d’avoir pu immortaliser ce moment à temps», a raconté l’une des témoins de l’événement, Sandra Leclerc.

Puisqu’aucun dommage n’a été recensé sur le territoire touché par cette catastrophe naturelle, il a été impossible pour l’organisme gouvernemental d’en catégoriser l’intensité. Un porte-parole d’Environnement Canada s’est tout de même rendu sur les lieux pour faire état de la situation, mardi.

La tornade a pu être aperçue par Sandra Leclerc à partir de la route 155.

Dame nature déchaînée en Mauricie

En plus de cette tornade survenue lundi, la foudre serait récemment tombée sur un arbre du club de golf Grand-Mère. C’est du moins ce que rapporte sur Facebook un homme qui était sur le terrain, dans une voiturette, lorsque l’éclair a jailli.

«Nous retournions à nos véhicules quand la foudre est tombée sur cet arbre. On a reçu des débris sur le kart que je conduisais. Un bruit d’enfer. D’autres personnes un peu plus loin dans le stationnement ont vu le feu descendre du haut vers le bas de l’arbre», peut-on lire sur sa publication.

Tout porte à croire que la foudre s’est abattue sur cet arbre du club de golf Grand-Mère mardi après-midi.

L’Estrie également ravagée

Par ailleurs, la Mauricie n’a pas été la seule région du Québec touchée par une tornade, lundi. L’Estrie a aussi reçu la visite de ce phénomène météorologique en après-midi. À la suite de cet événement, d’importants dégâts ont été constatés aux alentours de Saint-Mathias-de-Bonneterre. Entre autres, des arbres y ont été arrachés, des résidences endommagées et une tour de cellulaire brisée.

«Je ne sais pas comment ça s’appelle, mais je sais que ç’a frappé d’aplomb. [...] C’était gris et blanc. Je n’étais pas capable de sortir dehors tellement le vent était fort», a mentionné une conseillère municipale du Canton de Newport, dont Saint-Mathias-de-Bonneterre fait partie, Jacqueline Vachon-Desindes.

C’est aux alentours de 15h30 que les vents violents y ont surgi. Les enquêteurs d’Environnement Canada tenteront, au cours des prochains jours, de faire la lumière sur ce qui s’est présenté dans le ciel de ce territoire situé à cheval sur les municipalités de Newport et de Saint-Isidore-de-Clifton. Pendant ce temps, les résidents sont contraints de se serrer les coudes pour ramasser les dégâts.

«Une fenêtre a été arrachée. Je pensais que la maison allait partir au vent. Le tourbillon est passé entre ma maison et l’écurie. J’ai vu mes arbres tomber. J’ai perdu de 400 à 500 érables, soit plus de 10 pour cent de mes entailles. C’est comme une main qui a tout jeté ça au sol. Des arbres qui ne rapporteront plus», a témoigné le citoyen Jean Mercier.

Les citoyens possédant des images de cet incident sont invités à les partager avec l’organisation nationale par courriel au meteoqc@canada.ca.

Texte rédigé en collaboration avec La Tribune