Une femme de 23 assassinée dans un logement de la rue Sauriol, à Montréal.

Une Saguenéenne assassinée à Montréal; son conjoint arrêté

Ali Mahadi Mahamat, 23 ans, a été accusé du meurtre au deuxième degré de Noémie Lavoie, une jeune femme de 24 ans originaire de Saguenay, retrouvée morte hier soir dans un logement du quartier Ahuntsic-Cartierville, à Montréal.

Mahadi Mahamat serait le conjoint de la victime. Il a été arrêté mardi soir et devait comparaître mercredi après-midi au Palais de justice de Montréal.

Un appel avait été fait au 911 vers 21 h 10 pour signaler des bruits de dispute dans un appartement de l’allée Sauriol, près de la rue Meunier.

La victime portait des marques de violence sur le haut du corps. Selon nos informations, elle aurait été poignardée au cou.

Il s’agit du cinquième homicide à survenir en 2019 dans l’île de Montréal.

Dossier

La victime, Noémie Lavoie, originaire de Laterrière, avait déjà fait l’objet d’une arrestation à Saguenay en octobre 2016 à la suite d’une infraction criminelle survenue à Montréal.

Le dossier de cette jeune femme de 24 ans n’aura fait que passer par le Palais de justice de Chicoutimi. 

Me Olivier Théorêt, de l’Aide juridique, se souvient avoir représenté les intérêts de Noémie Lavoie.

«J’avais comparu pour elle le 27 octobre 2016. Elle avait été arrêtée à la suite d’un mandat d’arrestation en provenance de Montréal. Elle ne s’était pas présentée au palais de justice pour sa comparution», note Me Théorêt, en consultant son dossier.

«Elle était coaccusée avec Ali Mahadi Mahamat de complicité après les faits dans une histoire d’agression sexuelle grave et autres crimes, qui étaient survenus le 22 septembre 2016», indique-t-il. 

AVEC LA COLLABORATION DE DANIEL RENAUD, JANIE GOSSELIN, ISABELLE DUCAS, LA PRESSE