Rébéka St-Amand, 11 ans, a été mordue par un pitbull chez une de ses amies.

Une fillette de 11 ans se fait mordre par un pitbull

TROIS-RIVIÈRES — Rébéka St-Amand, 11 ans, a subi des blessures au bras et au visage après qu’un chien de type pitbull qui appartenait à une de ses amies l’ait mordue sans raison apparente, lundi soir.

La jeune fille était chez une amie lorsque l’événement est survenu. «Quand je l’ai su, ma première réaction a été de demander où elle avait été mordue», raconte le père de Rébéka, Patrice St-Amand.

M. St-Amand a conduit sa fille à l’hôpital, où les médecins lui ont dit que la morsure avait atteint son muscle. Encore aujourd’hui, Rébéka a du mal à lever son bras.

«Aussitôt qu’elle l’accroche, elle a de la douleur», affirme son père. «Ma fille est marquée à vie».

«J’en ai contre la race du chien»
Patrice St-Amand explique ne pas en vouloir aux propriétaires du chien, qui ont d’ailleurs décidé dans l’heure suivant l’accident que l’animal serait euthanasié.

En plus de ses blessures au bras, des marques au visage de Rébéka St-Amand sont bien visibles.

«Ce ne sont pas des gens qui ne sont pas responsables, ils ne considéraient pas le chien comme dangereux», note M. St-Amand. «J’en ai contre la race du chien, mais pas contre les propriétaires».

Le père de famille souligne la collaboration des propriétaires de l’animal avec la police, qui a produit un rapport.

La SPA Mauricie a pris possession du chien, mardi, afin d’effectuer différents tests sur l’animal, comme le veut la procédure. Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) a également communiqué avec Patrice St-Amand dans le but de faire un suivi sur l’accident.

Vouloir changer les choses
M. St-Amand a contacté le bureau du député de Trois-Rivières, Jean-Denis Girard. Il a discuté avec un attaché du député afin de lui partager l’histoire de sa fille.

Il entend également communiquer avec la Ville de Trois-Rivières pour tenter de faire bouger le dossier sur les pitbulls.

«Je vais mener ma bataille jusqu’au bout», déclare le père de famille.