L’esthéticienne Marie-Soleil Perreault défendra la région et le pays au Mondial des métiers à Kazan, en Russie.

Une esthéticienne représentera le Canada au Mondial des métiers

Une Granbyenne représentera le Canada au Mondial des métiers qui se déroule cette année en Russie. Esthéticienne de formation, Marie-Soleil Perreault défendra l’honneur du pays et espère remporter le titre mondial de sa profession.

Les compétitions professionnelles n’attirent peut-être pas les foules comme leurs pendants sportifs, elles sont tout de même estimées au plus haut niveau par les spécialistes.

« Pour avoir moi-même assisté à plusieurs compétitions, je peux vous dire que c’est très impressionnant! lance Micheline Vallée, chargée des communications de Compétences Québec. Ce sont des compétitions difficiles et le niveau de préparation est très élevé », poursuit-elle.

Au pays, c’est l’organisme Compétences Québec qui chapeaute les compétitions au niveau provincial en travaillant en collaboration avec les centres de formation professionnelle et les cégeps. Des compétitions sont d’abord organisées dans chaque région administrative, permettant aux vainqueurs de se qualifier pour les Olympiades québécoises. Les meilleurs se sont ensuite rendus aux Olympiades canadiennes qui se tenaient les 28 et 29 mai dernier à Halifax.

Une quarantaine de disciplines sont en compétition au niveau national, mais le Canada envoie des représentants dans seulement treize d’entre elles. « Chaque fois, les règles changent, mais c’est toujours autour de la qualité de l’exécution dans un temps imparti », explique Johanne Ouellet de Compétences Québec.

Honneurs

Pour Marie-Soleil Perreault, le tout s’est évidemment très bien déroulé. Après avoir remporté les honneurs au niveau régional puis provincial, elle devait défendre sa place sur l’équipe canadienne puisque seulement 13 athlètes pourront se rendre en Russie.

« Normalement, en gagnant aux Olympiades canadiennes j’aurais eu ma place sur l’équipe Canada, mais cette année pour relever la qualité de la compétition, Compétences Canada a fait s’affronter les deux meilleures esthéticiennes au Canada. J’ai gagné et ça m’a permis de reprendre ma place dans l’équipe », précise Marie-Soleil Perreault.

Elle n’était toutefois pas la seule participante de la région à s’être illustrée au courant de cette compétition à Halifax. Jérémy Gosselin-Larose, étudiant au Centre régional intégré de formation de Granby (CRIF) en installations électriques est reparti de la Nouvelle-Écosse avec la médaille de bronze de même que Raphaël Ménard et Vincent Fortin Coderre, deux étudiants du Cégep de Granby, qui ont eu aussi remporté le bronze en mécatronique.

« C’est une belle aventure, ça permet de se perfectionner et c’est quelque chose de très intéressant à mettre sur un CV », estime pour sa part Jérémy Gosselin-Larose.

Entrainement

Si pour les trois jeunes hommes l’expérience s’est arrêtée aux Olympiades canadiennes, Marie-Soleil débutait quant à elle une période d’entrainement intensive en vue du Mondial qui se déroulera du 22 au 27 août à Kazan, en Russie. « Compétences Canada nous permet d’avoir accès à des coachs pour nous aider à nous préparer et à de la formation gratuite pour perfectionner certaines techniques », témoigne Marie-Soleil Perreault, qui consacre jusqu’à trois jours par semaine à sa préparation.

Plus de 1300 jeunes provenant de 70 pays différents sont attendus au Mondial des métiers. Pour l’occasion, la Russie a construit un immeuble de plus de 243 000 mètres carrés et estime que la compétition captivera l’attention de 150 000 visiteurs.