Le Programme d’aide financière au développement de l’offre de vélos en libre-service s’accompagne d’une enveloppe de 8 millions de dollars pouvant financer jusqu’à 50% des dépenses admissibles pour l’achat de vélos, qu’ils soient réguliers ou à assistance électrique, de même que l’acquisition de stations d’ancrage et les frais d’exploitation du service.
Le Programme d’aide financière au développement de l’offre de vélos en libre-service s’accompagne d’une enveloppe de 8 millions de dollars pouvant financer jusqu’à 50% des dépenses admissibles pour l’achat de vélos, qu’ils soient réguliers ou à assistance électrique, de même que l’acquisition de stations d’ancrage et les frais d’exploitation du service.

Un programme pour des vélos libre-service partout au Québec

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Lui-même un grand amoureux du vélo, le ministre des Transports et député de Granby, François Bonnardel, a annoncé mercredi un nouveau programme pour financer la mise en place de stations de vélo en libre-service dans toutes les régions du Québec.