Un policier de Gatineau accusé de voies de fait

Un policier de Gatineau devra faire face à la justice pour avoir fait un usage des bases de données policières à des fins personnelles.

L’agent Jonathan Charbonneau fait face à une accusation de voies de fait et une autre d’utilisation non autorisée d’un ordinateur. 

Il est actuellement en congé prolongé jusqu’au début de l’année 2020. 

Dans un communiqué, le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) soutient que l’enquête a été déclenchée après une plainte d’une victime alléguée en janvier dernier. 

Les gestes reprochés auraient été commis deux ans plus tôt. 

La division des affaires internes du SPVG a rapidement reçu la responsabilité d’enquêter sur cette allégation et le ministère de la Sécurité publique a été avisé. 

Cette enquête a mené aux dépôts des accusations.

Au moment de son retour de congé, l’unité des affaires internes du SPVG évalueront si des mesures disciplinaires doivent être prises contre lui.