Rosie a deux incisions, l’une proche de la colonne, l’autre proche du rein, après avoir été attaquée par un husky qui n’était pas attaché.

Un husky sans laisse blesse un petit chien à Jonquière

La négligence des propriétaires d’un husky aurait pu avoir de graves conséquences pour un jack russel de 7 ans, mardi soir. L’animal, qui n’était pas en laisse, s’est rué sur la petite chienne dans la cour de l’école Marguerite-Belley, à Jonquière, avant de le prendre avec ses crocs et de « le brasser comme une marionnette ».

La propriétaire de l’animal, Sophie Lavoie, qui est photographe au Quotidien, faisait une marche avec son chien, comme elle a l’habitude de le faire dans le secteur, quand, en traversant la barrière qui empêche les voitures de passer, le gros chien s’est rapidement dirigé vers eux alors que les deux maîtres étaient assis par terre dans la cour d’école.

« Elle a essayé de se défendre, mais il l’a prise dans sa bouche et l’a brassée comme une marionnette », a raconté Mme Lavoie.

Cette dernière a tiré sur la laisse, mais n’a pas osé s’interposer, de peur que le husky, qui lui arrivait à la taille, s’en prenne également à elle.

Les propriétaires se sont rapidement dirigés vers elle pour s’excuser, mais en disant « qu’il fait ça à tous les chiens », ce qui a mis en colère la propriétaire du jack russel.

« Même si c’est fréquent, ils ne l’attachent pas. C’est ça qui est fâchant et inquiétant. On était dans un lieu public. J’ai vu beaucoup d’enfants. Ça aurait pu être leur visage. »


«  Même si c’est fréquent, ils ne l’attachent pas. C’est ça qui est fâchant et inquiétant. On était dans un lieu public. J’ai vu beaucoup d’enfants. Ça aurait pu être leur visage.  »
Sophie Lavoie

En effet, quelques minutes auparavant, elle a vu une famille qui marchait avec un chien, en laisse, alors que leur petit garçon était en trottinette.

La petite Rosie a dû consulter le vétérinaire, et même si elle s’en sort sans blessure grave, elle aurait pu en garder des séquelles importantes. « Elle a deux incisions, une proche de la colonne, l’autre proche du rein. Ça aurait pu être vraiment pire. Il aurait pu la tuer », se désole Mme Lavoie.

Si elle a voulu faire une sortie publique, c’est pour sensibiliser les propriétaires de chien à attacher leur animal pour éviter des événements malheureux.