Un carambolage paralyse la route 175 [VIDÉO]

Les conditions météorologiques exécrables conjuguées à la présence de glace noire et de neige sur la chaussée ont été la source d’une série d’accidents impliquant 13 véhicules et faisant cinq blessés légers, jeudi, au kilomètre 169 dans la Réserve faunique des Laurentides.

Vers 10 h 40, un premier groupe de huit véhicules sont entrés en collision alors que la poudrerie et les vents faisaient rage, rendant la visibilité parfois nulle, des conditions qui n’avaient rien à voir avec celles prévalant au Saguenay où c’était le calme plat. Surpris par la première série de collisions, d’autres véhicules ont été emboutis.

Les collisions ont entraîné la fermeture de la route 175 en direction sud jusqu’à 13 h, le temps que les dépanneuses retirent les véhicules impliqués. La file de voitures et de camions, dont certaines déneigeuses, s’est étalée sur cinq kilomètres. Lors du passage du Quotidien, il a été possible de constater que plusieurs véhicules étaient des utilitaires sport (VUS) ou des camionnettes à traction intégrale.

Yves Delorme, un citoyen de Saint-Félix-d’Otis qui se dirigeait vers Québec, témoigne qu’il circulait à bord de son VUS à environ 70-75 km/h avec un groupe de six ou sept véhicules devant lui lorsqu’il a soudainement aperçu deux véhicules logés sur le côté à la suite d’une première collision. « J’ai tenté de passer à travers l’ouverture laissée par les deux véhicules, mais ça n’a pas fonctionné. Il suffisait qu’on applique les freins et c’était parti », explique l’automobiliste.

Un internaute a filmé son passage près de l'accident:

Crédit: Jean-François Audet

Parmi les autres conducteurs impliqués, Samar Muslemani, accompagnée de sa mère, raconte qu’elle a aperçu des véhicules accidentés rangés sur le côté. « On s’est rangé sur le côté et nous sommes sortis du véhicule pour nous placer sur le banc de neige pour être en sécurité. Un autre véhicule est entré dans le nôtre. »

Mme Muslemani a mentionné qu’avant de quitter la région, elle s’était pourtant assurée des conditions de la route et l’on parlait d’une voie déneigée. Après avoir attendu plus d’une heure sur l’accotement de la 175, les deux passagères ont fait appel aux ambulanciers sur place afin de pouvoir se réchauffer dans le véhicule d’urgence.

Du côté de la Sûreté du Québec, le porte-parole, Hugues Beaulieu, a mentionné qu’une demi-douzaine de patrouilleurs ont été dépêchés sur place afin d’encadrer le personnel affecté à l’enlèvement des véhicules impliqués et le flot d’automobiles en attente afin de dégager une voie pour les véhicules d’urgence. 

Le policier n’était pas en mesure d’affirmer si tous les véhicules accidentés étaient munis de pneus d’hiver, mais a précisé qu’il est important pour les automobilistes d’adapter leur conduite en fonction des conditions climatiques et de la route, peu importe qu’ils soient au volant d’un véhicule à quatre roues motrices ou non.

M. Beaulieu a mentionné que les conditions climatiques dans la Réserve faunique des Laurentides s’apparentaient à celles subies le long de la route 132 au sud du fleuve Saint-Laurent et qui a été fermée sur plus de 400 km en direction de la Gaspésie.

+

JOURNÉE DIFFICILE SUR LES ROUTES

(Annie-Claude Brisson) - La météo aura compliqué les itinéraires de bien des usagers de la route, jeudi. Les conditions routières sont demeurées difficiles, à certains endroits, et ce, jusqu’en fin de soirée. 

La Sûreté du Québec rapportait des conditions routières périlleuses dans le Haut-du-Lac, notamment dans le secteur de Saint-Félicien. La route 373 a entre autres été fermée à la circulation. Elle s’est même effectuée par convoi dans ce secteur. De son côté, le Service de police de Saguenay rapportait quelques incidents sans blessé. 

La neige et le vent réduisaient considérablement la visibilité dans ce qui est nommé le triangle blanc situé au sud-est du Lac-Saint-Jean. Un phénomène qui s’est produit à d’autres endroits. La présence de lames de neige se faisait sentir sur une bonne portion du territoire. 

Par ailleurs, la circulation a été interdite pendant une bonne partie de la journée aux véhicules lourds sur la route 169 entre la jonction de la 175 et Hébertville.