Trump foule le sol saguenéen

Donald Trump s’est montré plutôt sympathique lors de son arrivée en sol saguenéen. Tel une vedette, le président américain s’est présenté souriant à la porte d’Air Force One et a envoyé la main à plusieurs reprises aux personnes massées le long du tarmac de l’aéroport de Bagotville.

Le président Trump a même dit au ministre fédéral Jean-Yves Duclos, le premier à l’accueillir en territoire canadien, qu’il avait trouvé la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean belle du haut des airs et qu’il était heureux d’être ici, contrairement à ce que ses gazouillis laissaient entendre depuis deux jours.

Air Force One a été précédé, d’une vingtaine de minutes, par un autre Boeing transportant ses accompagnateurs.

Quelques minutes avant que l’avion présidentiel apparaisse en finale de la piste 29, à 10h43, l’hélicoptère qui devait l’amener à La Malbaie s’est préparé pour un décollage rapide et les quatre Osprey transportant son escorte de Marines ont fait tourner leurs moteurs, prêtes à intervenir. 

Plus de détails à venir.